Août 2009

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

Les manchettes du mois :

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

Coldplay à Montréal !

Des « Ex » encore très complices !

Mireille Daoust meurt d’un cancer !

Décès du cinéaste John Hughes !

La première réalisation de Sophie Lorain !

Décès du compositeur Jean-Marie Benoît !

Renée Girard meurt d’un cancer !

AC/DC en met plein les oreilles !

Guillaume Lemay-Thivierge dans son élément !

Décès du comédien Reynald Bouchard !

Ricardo Trogi retourne en 1981 !

William Deslauriers se démarque !

Nathalie Simard chante avec sa fille !

Une vie de souvenirs pour Martine St-Clair !

Michael Jackson a été tué !

Les nouveaux albums du mois d’août !

Le carnet social !

 

 

 

 

 

Coldplay à Montréal !

 

  Le groupe Coldplay offrait un spectacle qui se voulait le point culminant de l’événement Osheaga à Montréal. Pendant trois jours, des artistes musicaux internationaux se sont succédé sur une scène du Parc Jean-Drapeau. Si les Beastie Boys ont dû annuler leur participation en raison de la maladie d’un de ses  membres, Coldplay, lui, n’a pas déçu le public qui s’est délecté de ses mélodies. Le chanteur Chris Martin s’est même adressé à la foule en français à plusieurs reprises durant leur prestation ce qui a enchanté la foule présente ce soir-là. Le groupe a entonné ses plus grands succès comme « Viva la vida », « Lost » ou « Live in Technicolor ». Coldplay a même voulu rendre hommage à Michael Jackson, décédé il y a un mois, en interprétant « Bille Jean ». Beast, Rufus Wainwwright et Chinatown font partie des autres artistes qui ont performé lors de ce court festival tout en musique.

 

 

 

 

Star Québec critique

Des « Ex » encore très complices !

 

  Il ne reste que quelques représentations pour le spectacle « Les ex » de Mathieu Graton et Patricia Paquin présenté tout l’été au Théâtre des Grands Chênes de Kingsey-Falls. Après avoir présenté ce spectacle pendant deux ans, ils ont décidé d’arrêter l’aventure le 22 août. Sur scène, ils racontent ce qu’a été leur relation amoureuse de leur premier rendez-vous jusqu’à leur rupture six ans plus tard. De cette union est né un fils, Benjamin. Première remarque : on se rend compte que malgré leur statut de « vedettes », ils ont une relation tout ce qu’il y a de plus normale dans laquelle le public peut se reconnaître. On ne peut que se sentir partie prenante du spectacle, d’autant plus que les deux interprètes n’hésitent pas à interagir avec le public. L’humour est omniprésent et on sent bien la touche de Mathieu Graton dans les textes qui ne sont pas sans nous rappeler l’époque de « Crampe en masse ». Même si on s’attend à rire en allant voir ce duo sur scène, on se surprend à rire davantage qu’on ne l’aurait cru. L’ex-couple n’hésite pas à se moquer de ses propres travers. On comprend facilement à les voir interagir que malgré leur séparation, ils sont demeurés très complices. Feriez-vous deux en sur scène avec une personne qui vous a blessée profondément ? Il faut avoir beaucoup de force pour réussir cet exploit. Bravo également à Jean-Luc Thiévent qui participe au spectacle à titre de narrateur et musicien pour la partie musicale.

 

 

 

 

Mireille Daoust meurt d’un cancer !

 

  La famille du téléroman « Dominique » est en deuil. La comédienne Mireille Daoust, qui y tenait le rôle de Geneviève, est décédée le 16 juillet, mais ce n’est qu’au début du mois d’août que la nouvelle de sa mort a été annoncée. Âgée de 58 ans, elle a combattu un cancer du sein pendant de nombreux mois. Mireille Daoust n’a pas tenu d’innombrables rôles à la télévision. À part quelques apparitions sporadiques dans des séries télévisées, le public a vraiment pu la connaître en 1977, dans le rôle de la fille de Dominique Michel dans le téléroman « Dominique ». Cette série fut l’une des plus regardées jusqu’en 1980. Tout comme Dominique Michel, le comédien Vincent Bilodeau, qui a tenu le rôle du fils de Dominique dans la même série, a tenu à rendre hommage à la défunte dans la revue La Semaine. Mireille Daoust laisse dans le deuil son conjoint Armand, ses enfants Éric, Reine et Andrée, ses parents André Daoust et Madeleine L’Heureux ainsi que ses deux frères Serge et Pierre.

 

 

 

 

Décès du cinéaste John Hughes !

 

  Le milieu du cinéma américain vient de perdre l’un de ses grands artisans. Le scénariste et cinéaste John Hughes est mort à la suite d’une crise cardiaque le 6 août. Il avait 59 ans. Il laisse derrière lui une œuvre impressionnante de films à succès populaire parmi lesquels on retrouve les films de la série « Maman j’ai raté l’avion » mettant en vedette Macaulay Culkin qu’il avait scénarisé. Son travail était reconnu surtout pour avoir revampé le cinéma destiné aux adolescents dans les années 80 grâce à des titres comme « Class Reunion » dont il signa les textes, ainsi que « Breakfast Club » et « Sixteen Candles » qu’il réalisa. Ces deux derniers titres avaient rendu célèbre l’actrice Molly Ringwald. Parmi les autres films sur lesquels in travailla comme auteur, on lui devait « Les 101 dalmatiens » avec Glenn Close et les films mettant en vedette le chien « Beethoven ». Il a aussi réalisé « Oncle Buck » mettant en vedette le regretté John Candy.

 

 

 

 

La première réalisation de Sophie Lorain !

 

  La comédienne Sophie Lorain suit les traces de sa célèbre maman, Denise Filiatrault. Après avoir brillé dans sa carrière de comédienne, elle devient cinéaste en réalisant son tout premier film. Inspiré par une pièce de théâtre d’été, « Les grandes chaleurs » sort en salle le 7 août. Le sujet du film n’est pas neuf : une femme dans la cinquantaine s’éprend d’un jeune de 30 ans son cadet. Le traitement de Sophie Lorain, qui laisse une place importante à l’humour, se distingue toutefois des autres œuvres du genre. Pour interpréter ce couple un peu étrange, on a eu recours à Marie-Thérèse Fortin, directrice artistique du Théâtre d’Aujourd’hui, ainsi qu’à un nouveau venu du nom de François Arnaud. La distribution compte également les noms de François Létourneau, Yvan Benoît, Jeff Boudreault et Marie Brassard. Si la tendance se maintient, le film pourrait rapporter pas mal d’argent au box-office puisque depuis le début de l’été les films québécois « De père en flic » et « Les doigts croches » y font très bonne figure.

 

 

 

 

Décès du musicien Jean-Marie Benoît !

 

  Le compositeur québécois Jean-Marie Benoît vient de nous quitter à l’âge de 54 ans. C’est une crise cardiaque qui a eu raison de lui le 6 août dernier. Guitariste de profession, il a accompagné plusieurs artistes au cours de sa carrière. De Robert Charlebois à Ginette Reno, de Diane Dufresne à Garou, de Céline Dion à Roch Voisine, ils sont nombreux à avoir travaillé avec lui un jour ou l’autre. En plus d’avoir été chef d’orchestre dans des séries de variétés, dont « Le train de cinq heures » animé par Jacques Boulanger, il a composé la musique de plusieurs films. Parmi la liste de ses œuvres cinématographique, la musique de « La grande séduction » est sans doute la plus célèbre. Il a aussi créé la musique des films « Jésus de Montréal », « Ding et Dong, le film », « Louis 19, le roi des ondes », « La conciergerie » et « Cruising Bar 2 ». On lui doit également la musique originale de quelques séries télévisées, dont « Urgence » et « Zap ». Il s’était mérité trois Gémeaux pour ses compositions de musique originale.

 

 

 

 

AC/DC en met plein les oreilles !

 

  Le groupe heavy metal AC/DC était de passage à Montréal le 8 août lors d’un spectacle qui a littéralement enflammé le Stade Olympique. Plus de 53 000 personnes ont acclamé ce groupe d’origine australienne qui avait visité le Québec pour la dernière fois il y a neuf ans. En plus des nombreux décibels qu’on devine, le groupe en a aussi mis plein la vue dans leur mise en scène, faisant même monter sur scène une locomotive parmi les flammes pour illustrer leur chanson « Rock’n’Roll Train », une pièce de leur plus récent album. Plusieurs pièces pyrotechniques ont également agrémenté le spectacle. Le groupe a aussi revisité ses 35 ans de carrière en offrant au public en délire un aperçu de leurs plus grands succès, dont « Black in Black », « Thunderstruck » et « You Shook Me All Night Long ». Cet arrêt à Montréal s’inscrivait dans leur tournée mondiale, « Black Ice », qu’ils poursuivront jusqu’au printemps 2010.

 

 

 

 

Renée Girard meurt d’un cancer !

 

  Le cancer a eu raison de la comédienne québécoise Renée Girard, décédée le 7 août à l’âge de 81 ans. Née dans l’état de New York, elle a fait toute sa carrière au théâtre et à la télévision québécoise, faisant ses débuts dès les années 50. Sans être une star de premier plan, elle a toutefois persévéré et œuvré dans le milieu artistique pendant plus de 50 ans. Sa feuille de route est longue et impressionnante. On l’a vue à la télé notamment dans « Peau de banane », « Jamais deux sans toi », « Terre humaine », « Le temps d’une paix », « Boogie woogie 47 », « Les jumelles Dionne » et « Montréal P.Q. » où on se rappelle tous de son rôle de femme perturbée psychologiquement qui croit toujours porter l’enfant Jésus. Au cinéma, elle a participé à « La tête de Normand St-Onge », « Parlez-nous d’amour », « Suzanne », « Maria Chapdelaine » et « Cruising Bar 2 ». Impliquée dans son milieu, elle est l’une des cofondatrices du Chez-Nous des Artistes, une résidence pour les artistes âgés. Elle a aussi participé à la création de la Fondation des Artistes du Québec qui vient en aide aux artistes dans le besoin. Lors d’une cérémonie au salon funéraire le 12 août, quelques camarades artistes ont pris la parole, dont l’animateur Gaston L’Heureux, le comédien René Caron et la chanteuse Lucille Dumont. Elle laisse dans le deuil ses trois fils et ses deux petites-filles.

 

 

 

 

Décès du comédien Reynald Bouchard !

 

  Le milieu du théâtre et du cinéma québécois est de nouveau en deuil. L’auteur et comédien Reynald Bouchard est décédé subitement le 10 août à la suite d’une crise cardiaque. Il avait 63 ans. Encore actif, il était le directeur de l’Auguste Théâtre depuis 10 ans. On lui devait l’événement « Noël dans le parc », un événement présenté par l’Auguste Théâtre dans les parcs de Montréal en décembre. Dès les années 70, il se distingue au cinéma dans « La vraie nature de Bernadette » de Gilles Carle. On le verra au fil des ans dans les films « La tête de Normande St-Onge », « Matusalem », « La veuve de St-Pierre », « Aurore », « Séraphin : Un homme et son péché » et « Ma tante Aline ». Son dernier rôle, il l’a tenu dans « Dédé à travers les brumes », film de Jean-Philippe Duval sorti le printemps dernier. On l’a vu très peu à la télévision, mais on a pu l’apprécier dans « Marguerite Volant » et « Les filles de Caleb » où il tenait le rôle du curé Grenier. Il a laissé aussi sa marque dans les séries jeunesse en jouant dans « Pop citrouille » et en animant « Hibou, chou, genou » qui lui avait valu une nomination au Gala des Prix Gémeaux en 1988. Conjoint de la danseuse Louise Lecavalier, il laisse également dans le deuil une fille née d’une union précédente.

 

 

 

 

Guillaume Lemay-Thivierge dans son élément !

 

  Le comédien Guillaume Lemay-Thivierge poursuit sa prodigieuse carrière au cinéma. Cette fois, il joue dans le film « Les pieds dans le vide », la première réalisation de sa conjointe Mariloup Wolfe. Aucun film ne nous aura permis de découvrir un Guillaume Lemay-Thivierge à son naturel, puisque pour les besoins de ce film, il saute à parachute, l’une de ses passions dans la vraie vie. Trois grands amis se retrouvent au Centre de parachutisme pour pratiquer leur sport préféré, telle est la base du scénario. En plus de Guillaume Lemay-Thivierge, le film compte également le sur le talent de Laurence Leboeuf et Éric Bruneau. Vincent Bolduc et Monique Spaziani complètent la distribution. Bref, il s’agit là d’un film qui fera sûrement plaisir aux amateurs de sensation forte.

 

 

 

 

William Deslauriers se démarque !

 

 Parmi les nouveaux visages de la dernière édition de « Star Académie », William Deslauriers est sans doute celui qui s’est le mieux distingué à sa sortie de Ste-Adèle. En effet, sa chanson « Moisi moi’ssi », tirée de l’album « Star Académie 2009 », est le grand succès de l’été. En plus d’avoir été la chanson la plus téléchargée de l’été sur internet, on la retrouve en première place du palmarès depuis quelques semaines déjà. À l’origine, « Moisi moi’ssi » était une chanson de Fred Fortin. Elle est vite devenue la chanson fétiche de William Deslauriers qui l’a reprise quelques fois à l’Académie : une fois en évaluation, une autre alors qu’il était en danger lors d’un gala et finalement sur l’album. Au début de l’aventure, William Deslauriers avait comme défi de chanter en français, lui qui était davantage à l’aise dans la langue de Shakespeare. On peut dire qu’il a bien réussi sa transition. On lui souhaite une longue carrière.

 

 

 

 

Ricardo Trogi retourne en 1981 !

 

  Après le succès de « Québec Montréal » et « Horloge biologique », Ricardo Trogi nous revient avec un nouveau film basé essentiellement sur sa propre vie : « 1981 ». Il nous raconte une partie de son enfance dans le long-métrage qui a ouvert le Festival des Films du Monde de Montréal. L’histoire raconte les défis que doit affronter le jeune Ricardo au moment où ses parents déménagent dans un nouveau quartier. Pour mieux s’intégrer à sa nouvelle école et ses nouveaux amis, Ricardo choisit de mentir, ce qui n’est pas toujours facile à assumer. C’est une leçon de vie que doit affronter le jeune homme. Mettant en vedette une pléiade de jeunes comédiens, plusieurs nostalgiques replongeront volontiers dans l’univers particulier des années 80.

 

 

 

 

Une vie de souvenirs pour Martine St-Clair !

 

  Il y aura bientôt 30 ans que Martine St-Clair roule sa bosse dans le milieu artistique. En effet, c’est en 1981 qu’on la découvre dans l’opéra rock « Starmania ». Cette année-là, elle chante aussi en duo avec le grand Gilbert Bécaud. C’est donc tout naturel que la blonde chanteuse jette un regard neuf sur ses années de gloire. Elle lançait récemment un album de 35 chansons, « Entre vous et moi ». Si la majorité des pièces représente les grands succès de sa carrière, elle nous offre également trois nouvelles chansons, dont le premier extrait, « Qui pourrait t’aimer mieux que moi », peut déjà être entendu à la radio. On savait déjà qu’elle avait accepté de revisiter « On va s’aimer » sur l’album des Lost Fingers; ce duo qu’elle fait avec le groupe se retrouve également sur l’album. Elle nous présente également « Djé Oné Bwaba », une version camerounaise de son grand succès « Lavez, lavez ». L’album est complété magnifiquement par une entrevue sur DVD.

 

 

 

 

Nathalie Simard chante avec sa fille !

 

  Nathalie Simard vient de donner raison aux humoristes qui s’étaient moqués de son retrait de la vie artistique. Il y a à peine un an, elle faisait les manchettes des journaux en disant que plus jamais elle ne chanterait. L’une des raisons invoquées par Nathalie Simard, c’est qu’elle voulait protéger sa fille contre la dureté du milieu artistique. Hé bien non seulement elle revient à la vie publique, mais en plus elle incorpore sa fille Ève à sa nouvelle tournée. En août, Nathalie Simard entreprenait une tournée des centres commerciaux du Québec pour promouvoir la sortie sur DVD de la série « Le village de Nathalie ». Lors de ses visites dans les centres d’achat, elle offre un mini-spectacle de chansons. Sa fille Ève chante à ses côtés.  Certains admirateurs avaient annoncé qu’ils boycotteraient ce coffret DVD pour ce qu’il représente. On se souvient qu’à cette époque Nathalie était secrètement victime d’abus sexuels de la part de son gérant. Nathalie leur demande d’oublier ces tristes événements pour replonger dans la magie du « Village de Nathalie » qui fut diffusé à TVA de 1985 à 1988.

 

 

 

 

Michael Jackson a été tué !

 

  C’est maintenant officiel : le chanteur Michael Jackson a bel et bien été victime d’un homicide le 25 juin dernier. Le coroner chargé de l’enquête est formel. Une surdose de Propofol, un puissant anesthésiant, est responsable de l’arrêt cardio-respiratoire qui a coûté la vie à l’homme de 50 ans. Il tient le médecin personnel de Michael Jackson responsable de la tragédie en administrant une dose aussi puissante et en n’exerçant pas  la surveillance adéquate requise. Il s’agit davantage d’une confirmation de ce que plusieurs savaient déjà. Les informations à cet effet n’ont pas manqué de pleuvoir depuis la mort de la réputée vedette qui devait remonter sur scène à Londres au cours de l’été. Les membres de la famille Jackson elle-même avaient exprimé leur soupçons sur la cause réelle de la mort de Michael Jackson.

 

 

 

 

Les nouveaux albums du mois d’août !

 

 Tony Roman, « C’est fou mais c’est tout »

 Deux ans après son décès, le chanteur Tony Roman revient sur les tablettes des disquaires avec un album compilation dont les chansons ont été sélectionnées par sa veuve. Outre ses grands succès, comme « Do wah diddy », « Hanky Panky » et « La grosse Mado », on y retrouve des pièces d’artistes qu’il a produit sur disque, comme les Baronets, Patrick Zabé, Johnny Farago et Nanette Workman.

 

 Stefie Shock, « Tubes, remix et prémonitions »

 C’est un album compilation un peu spécial que nous offre Stefie Shock : le chanteur, qui est aussi DJ, remixe ses plus grands succès pour nous les faire redécouvrir. En plus de ses grands succès, y compris « Le moustique » qu’il avait repris sur l’album hommage à Joe Dassin, on y retrouve une nouvelle chanson, « Panicomanie ».

 

 Luc DeLarochelière, « Un toi dans ma tête »

 Luc DeLarochelière renouera-t-il avec le succès avec cet album plus mature et plus intime ? Le premier extrait de l’album s’intitule « Beauté perdue ».

  

 

 

 

 

 

Le carnet social !

 

Bravo aux tourtereaux !

- Sincères félicitations au chroniqueur sportif Ron Fournier, qui a épousé sa conjointe des 17 dernières années, Chantal Beaudin, une ancienne présentatrice de Météomédia.

- Toutes nos félicitations à l’animateur Paul Arcand et sa conjointe Annick Mongeau qui se sont mariés le 27 août.

- En août, la comédienne Geneviève Brouillette s’est fiancée à Frédéric Desrosiers.

- La chanteuse Annie Villeneuve est amoureuse du hockeyeur Guillaume Latendresse.

- Le 26 août, l’acteur Gerard Butler et l’actrice Jennifer Aniston se sont mariés.

- L’acteur Mark Wahlberg s’est marié à la top-modèle Rhea Durham le 1er août à l’église catholique du Bon-Pasteur à Beverly Hills.

 

 

Aux heureux parents !

- Le 17 août, le chef d’orchestre Guy St-Onge est devenu papa pour la cinquième fois lors de la naissance du petit William.

- C’est le 21 août que le comédien Michel Charrette a connu les joies de la paternité alors que sa conjointe, Marie-Claude Bélanger, a donné naissance à la petite Laurie-Anne.

- Bravo à la chanteuse Catherine Major qui a donné naissance le 29 août à sa fille, Frédérique.

 

 

Sincères condoléances !

- Le guitariste américain Les Paul est décédé le 12 août à l’âge de 94 ans. Dans les années 50 et 60, il avait formé le duo Les Paul & Mary Ford avec sa conjointe de l’époque, duo qui nous donna la chanson « Vaya Con Dios ».

- À l’humoriste Guy Nantel qui a eu la douleur de perdre son père, Gilles, décédé le 21 août, laissant derrière lui son épouse, se quatre enfants et ses quatre petits-enfants.

 

 

Sincères félicitations !

- Au cinéaste Philippe Falardeau dont le film « C’est pas moi je le jure » a remporté le prix du meilleur film lors du Festival du Film d’Angoulême en France.

- Au comédien Denis Bernard, qui est le nouveau directeur artistique du Théâtre La Licorne.

- Au cinéaste Bernard Émond qui a remporté trois prix lors du Festival du Film de Locarno en Suisse pour sa nouvelle production « La donation ».

- Au comédien Jici Lauzon qui vient de terminer une maîtrise en communications à l’UQAM.

- À la chanteuse Céline Dion et son imprésario René Angélil qui attendent la venue d’un second enfant.

 

 

Prompt rétablissement !

- À la chanteuse Mara Tremblay, atteinte d’une hernie discale, qui doit annuler tous ses spectacles prévus en 2009.

- À l’animateur Jacques Proulx, hospitalisé pour une récidive de son cancer du foie.