Mai 2008

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

Les manchettes du mois :

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

Virginie s’est mariée !

Le printemps à Radio-Canada : touchant et amusant !

Janine Sutto et Renée Claude honorées par Québécor !

Marianne Fortier est de retour !

Éric Lapointe, millionnaire du disque !

Eddy Arnold meurt à 89 ans !

Les explications de Nathalie Simard !

Pascal Sevran a perdu sa dernière chance !

Gala des Olivier : Martin Matte rafle tout !

Guy Fournier est d’accord avec Remstar

« Le piège américain » promis à un grand succès !

Charlotte Laurier, une touche-à-tout du cinéma !

« Sex and the city » passe au grand écran !

Les nouveaux albums du mois de mai !

Le carnet social !

Les nouveautés sur Star Québec !

 

 

 

 

 

Virginie s’est mariée !

 

Même si les médias étaient davantage concentrés sur la querelle opposant Chantal Fontaine et Fabienne Larouche, la vie continuait dans le téléroman « Virginie ». La nouvelle Virginie, jouée par Stéphanie Crête-Blais, s’est marié à Frédéric, son beau soldat incarné par Maxime Denommée. Peu de mariage nous ont donné tant d’émotions à la télévision québécoise. Dans son uniforme militaire, Frédéric avait voulu un moment spécial pour ce mariage. C’est ainsi que les deux nouveaux époux ont fermé l’émission en nommant simplement les soldats canadiens morts au combat en Afghanistan. L’émission était d’ailleurs dédiée à ces militaires qui ont donné leur vie pour le Canada. C’est ainsi que s’est terminé la série pour l’été avec plein de promesses pour la prochaine saison.

 

 

 

 

Le printemps à Radio-Canada : touchant et amusant !

 

On ne peut pas accuser Radio-Canada de ne pas varier leur programmation. Deux nouvelles séries nous font passer par différentes émotions, du touchant à l’amusant. D’abord, chaque jour de la semaine, Sébastien Benoît anime le nouveau jeu « Pyramide », adapté d’une émission étrangère. Des gens du public font équipe avec des artistes pour deviner des mots ou des expressions. Pour participer, il faut être vif d’esprit et avoir beaucoup de vocabulaire. D’un autre côté, Josélito Michaud reçoit des personnalités qui viennent raconter leur expérience de deuil. Ce fut le cas de la comédienne Isabel Richer, venue parler du deuil de son père, l’auteur Gilles Richer, emporté par la maladie d’Alzheimer en 1999. On a pu voir aussi l’animateur Gaston L’Heureux expliquer comment il apprend avec les limitations physiques que lui a laissées un accident de la route. Bref, ce printemps et cet été, Radio-Canada en a pour tous les goûts.

 

 

 

 

Marianne Fortier est de retour !

 

Vous souvenez-vous de Marianne Fortier ? La jeune comédienne avait bouleversé les cinéphiles en 2005 alors qu’elle tenait le rôle titre du film « Aurore ». La jeune vedette est de retour sur grand écran dans le nouveau film de Léa Pool intitulé « Maman est chez le coiffeur ». Si dans « Aurore » elle a joué l’enfant martyrisée, dans ce nouveau projet elle devient une enfant délaissée. Décidément, on ne s’en sort pas. Sa mère, jouée par Céline Bonnier, quitte la famille en apprenant l’infidélité de son conjoint, interprété par Laurent Lucas. Gabriel Arcand joue à merveille le rôle d’un malentendant. Les critiques ont encensé le film de Léa Pool dès sa sortie, notamment pour les performances des enfants dans ce film. Outre Marianne Fortier, on y retrouve aussi deux nouveaux venus, Élie Dupuis et Hugo St-Onge. Il faut dire que Léa Pool a de l’expérience dans la direction d’enfants, ayant déjà tourné des films comme « Anne Trister » et « Le papillon bleu » qui mettaient également des jeunes en avant-plan.

 

 

 

 

Janine Sutto et Renée Claude honorées par Québécor !

 

C’est maintenant devenu une tradition pour Québécor de rendre hommage chaque année à deux personnalités de la scène artistique québécoise. Cette année, les deux élues étaient la comédienne Janine Sutto et la chanteuse Renée Claude. C’est avec beaucoup d’émotions que les deux artistes ont reçu leur prix entourés de parents et amis qui en ont profité pour leur signifier davantage leur affection. Dans un premier temps, on a souligné la longue carrière au théâtre et à la télévision de Janine Sutto. L’auteure Antonine Maillet et le comédien Gilles Latulippe, partenaire de Madame Sutto dans « Symphorien », ont pris la parole pour rendre hommage à celle qui fêtera l’an prochain ses 70 ans de carrière.  Un vidéo a aussi permis d’entendre des témoignages des comédiennes Andrée Lachapelle et Béatrice Picard, du comédien Rémy Girard ainsi que des auteurs Marcel Dubé et Michel Tremblay. Puis ce fut au tour de Renée Claude de recevoir les fleurs de ses proches, à commencer par l’animatrice Monique Giroux. Diane Dufresne, Luc Plamondon, Clémence Des Rochers et Stéphane Venne ont ensuite pris la parole pour saluer celle qui chante depuis plus de 50 ans. On a même eu droit à un medley des grands succès de Renée Claude, dont « Le début d’un temps nouveau », interprété par Claude Gauthier, Catherine Major, Marjo, Judi Richard, Florence K et Marie-Élaine Thibert. Notons également que chacun de ces hommages s’accompagne d’une bourse de 50 000$.

 

 

 

 

Éric Lapointe, millionnaire du disque !

 

Près de 15 ans après ses débuts professionnels, le chanteur Éric Lapointe a été salué par les politiciens de l’Assemblée Nationale le 8 mai pour la vente d’un millions d’albums en carrière. Après avoir voté une motion pour lui rendre hommage, les politiciens de tous les partis politiques lui ont réservé une ovation debout. Il rejoint ainsi le club des grands comprenant notamment Céline Dion, Roch Voisine et François Pérusse. Les politiciens québécois lui ont demandé de « continuer à nous émerveiller, de le faire avec autant d’éloquence, de force, voire de rage, mais toujours avec l’émotion, la douceur du cœur et de le faire en français ». Déjà dès son premier album, Éric Lapointe accroche le cœur des québécois avec des airs comme « N’importe quoi » et « Poussé par le vent ». Au fil des ans, son succès ne se dément pas et il poursuit sa lancé avec « Mon ange », « Loadé comme un gun » et « Un beau grand slow ». Il lançait récemment un nouvel album, « Ma peau ».

 

 

 

 

Les explications de Nathalie Simard !

 

Le dernier mois a été particulièrement difficile pour Nathalie Simard : sa retraite du milieu artistique, sa rupture amoureuse, son exil en République Dominicaine et les différentes poursuites à son endroit n’ont cessé de défrayer la manchette. Pour faire le point sur tout ce qui a été dit dans les médias au cours des dernières semaines, Nathalie Simard a tenu à s’expliquer à Jean-Luc Mongrain lors d’une émission spéciale diffusée à TQS. Elle a reçu le populaire animateur dans sa nouvelle résidence en compagnie de son nouvel amoureux Lévis Guay, qu’on a même accusé d’escroc dans les médias. Il faut dire que la rapidité avec laquelle se sont déroulés les événements donnait l’impression qu’il s’agissait d’une fuite de la part de la chanteuse et son conjoint, mais Nathalie a précisé que c’est une décision qu’elle avait mûrie depuis plusieurs mois déjà. Elle a tenu à préciser que son conjoint n’était pas un fraudeur comme on l’avait laissé entendre et qu’il n’avait pas besoin de son argent à elle pour être indépendant financièrement. Lorsqu’elle a voulu expliquer pourquoi ses billets de spectacle ne se vendaient pas, elle a refusé d’en prendre le blâme en ajoutant que la tournée avait été mal organisée. Rappelons que l’une des productrices du spectacle était l’ex-conjointe de son nouvel amoureux et qu’elle a intenté une poursuite contre Nathalie pour avoir abandonné la tournée.

 

 

 

 

Eddy Arnold meurt à 89 ans !

 

La musique country américaine vient de perdre l’un de ses pionniers. Le chanteur Eddy Arnold est décédé le 8 mai à l’âge de 89 ans. Il était très bien connu notamment pour sa chanson « Make The World Go Away », parue en 1964. Il avait fait ses débuts dans la chanson en tant que vedette principale du Pee Wee King Band, mais il allait vite débuter sa carrière en solo et connaître la gloire dans les années 40. Il faut dire qu’il pouvait compter sur le colonel Tom Parker pour gérer sa carrière, celui-là même qui fera d’Elvis Presley une star. En 1946, sa chanson « That’s How Much I Love You » fait de lui une étoile de la musique country qui fraye régulièrement avec la première place du palmarès. En 1948, « Bouquet of Roses » réussit l’exploit de rester une année entière numéro un sur le palmarès country. Sa carrière connaît un second souffle en 1964 alors qu’il obtient un énorme succès avec « Make The World Go Away », chanson qui fut reprise en français au Québec par Pière Sénécal. Deux ans plus tard, en 1966, il est nommé au Country Music Hall of Fame. Même s’il avait quitté la scène depuis plusieurs années, son souvenir reste bien gravé pour le public. Au cours de sa carrière, il aura vendu plus de 100 millions d’albums.

 

 

 

 

Pascal Sevran a perdu sa dernière chance !

 

La télévision française est en deuil. L’animateur Pascal Sevran a perdu le combat qu’il livrait contre le cancer du poumon. En effet, il s’est éteint le 9 mai à l’âge de 62 ans. Pascal Sevran était bien connu des téléphiles français pour son émission « La chance aux chansons » qui a gardé l’antenne de 1984 à 2000. Les québécois avaient aussi voir son émission sur TV5. Devenu une véritable institution de la télé en France, le retrait de l’émission avait déçu les fans qui ont quand même suivi Pascal Sevran dans ses nouvelles fonctions d’animateur à « Entrée des artistes » et « Chanter la vie ». Né sous le nom de Jean-Claude Jouhaud, il avait très tôt été attiré par le milieu de la chanson, se produisant lui-même sur disque. Mais ses véritables succès en ce domaine, c’est comme parolier qu’il les connaît. Il écrit plusieurs chansons pour Dalida, notamment l’énorme succès « Il venait d’avoir 18 ans ». Pascal Sevran était également connu comme romancier. En 1979, sa première œuvre, « Le passé supplémentaire », reçoit même le prix Roger-Nimier. Une entrevue accordée à la suite de la parution de son roman « Le privilège des jonquilles » avait provoqué une polémique sur son côté raciste en 2006. Affichant ouvertement son homosexualité, il avait finalement animé une émission sur Pink-TV. Il a reçu de nombreux honneurs au cours de sa carrière, dont la Légion d’honneur.

 

 

 

 

Gala des Olivier : Martin Matte rafle tout !

 

Pour souligner le 10ième anniversaire du Gala des Olivier, l’humoriste Martin Petit a animé une soirée festive, mais c’est Martin Matte qui a volé la vedette en raflant la majorité des prix. Grâce à son spectacle « Condamné à l’excellence », il a récolté trois des plus prestigieux trophées, soit ceux du spectacle de l’année, du spectacle le plus populaire en termes de ventes ainsi que celui des meilleurs auteurs. Il a aussi remporté le prix du meilleur DVD pour « Comment devenir excellent ». Le trophée de l’humoriste de l’année lui a toutefois échappé au profit de Louis-José Houde. Ce dernier prix, le plus prestigieux, a été décerné par un vote populaire qui se tenait pendant le gala. Rachid Badoury a aussi reçu sa part d’honneurs en se méritant le prix de la meilleure performance scénique. De plus, son spectacle « Arrête ton cinéma » a aussi reçu le prix de la meilleure mise en scène. C’était la deuxième fois que Martin Petit animait cette fête des humoristes. Voici la liste complète des prix remis ce soir-là :

Olivier de l’année (Humoriste de l’année) : Louis-José Houde

Spectacle d’humour de l’année : « Condamné à l’excellence » de Martin Matte

Spectacle d’humour le plus populaire de l’année : « Condamné à l’excellence » de Martin Matte

 Jeu et performance de l’année : Rachid Badoury (Arrête ton cinéma)

Auteurs de l’année : Martin Matte, François Avard et Benoît Pelletier (« Condamné à l’excellence » de Martin Matte)

Metteur en scène de l’année : Guy Lévesque (« Arrêt ton cinéma » de Rachid Badoury)

Découverte de l’année : André Sauvé

Album d’humour de l’année : François Pérusse (Album du peuple – tome 7)

DVD d’humour de l’année : Martin Matte (Comment devenir excellent)

Comédie dramatique de l’année – Télévision : Taxi-022

Comédie de situation de l’année – Télévision : Le cœur a ses raisons

Variétés humoristique de l’année – Télévision : Le Bye-Bye de RBO 2007

Film humoristique de l’année : Les trois petits cochons

Émission de radio humoristique de l’année : « Midi Morency » avec François Morency et Éric Nolin

Capsule, sketch ou chronique humoristique à la radio : « Les 2 minutes du peuple » avec François Pérusse

 

 

 

 

 

« Le piège américain » promis à un grand succès !

 

Lucien Rivard a beau être un criminel, sa notoriété est légendaire. En 1965, lorsqu’il réussit une spectaculaire évasion de la prison de Bordeaux à Montréal, la population l’admire tellement qu’on l’élève presqu’au rang de héros. Mais l’histoire de Lucien Rivard, c’est beaucoup plus que ça. La fascination atteint son comble lorsqu’on apprend qu’il est mêlé au plus grand trafic d’héroïne au monde, faisant le lien entre la French Connexion, les États-Unis et Cuba. On le soupçonne même d’être mêlé de près à l’assassinat du président américain John F. Kennedy en 1963. Une telle histoire ne peut que retenir l’attention. Ajoutez à cela une production et des textes de Fabienne Larouche et Michel Trudeau, une réalisation de Charles Binamé (qui nous a donné de grands succès comme « Maurice Richard » et « Séraphin : Un homme et son péché ») et Rémy Girard dans le rôle principal du gangster et vous obtenez tous les ingrédients pour faire un malheur au box-office. Le film « Le piège américain » retrace l’épopée de Lucien Rivard et sort officiellement en salle le 16 mai. Comme le plus grands succès du cinéma sont souvent lancés pour la saison d’été, on est presqu’assuré d’avoir affaire à l’un des grands succès de l’année au cinéma québécois. Voudrez-vous manquer ce rendez-vous ?

 

 

 

 

Guy Fournier est d’accord avec Remstar !

 

Guy Fournier est à l’origine de la naissance de TQS. Il a aussi été  président du conseil d’administration de Radio-Canada. La télé, il connaît ça, dans ses moindres détails. C’est pourquoi il a déposé un mémoire au CRTC relativement à la vente de TQS au groupe Remstar. À la surprise générale, il a affirmé être totalement d’accord avec le plan de relance de Remstar qui comprend la fermeture des salles de nouvelles traditionnelles. Pour lui, la station n’a pas l’obligation de maintenir un bulletin de nouvelles traditionnel. Il juge même que le genre d’émissions à débats que propose Remstar représentera davantage l’actualité régionale. Lorsqu’on veut remettre à flot une entreprise qui est sur le point de couler, on doit évidemment faire des mises à pied, ce qui ne réjouit guère. Guy Fournier ajoute surtout que TQS n’a pas les moyens de compétionner avec RDI, LCN ou les nouvelles diffusées sur internet. De son côté, le maire de Québec Régis Labeaume est toujours en furie contre Remstar. Il a fait savoir à la compagnie qu’elle n’était pas la bienvenue dans sa ville si elle amputait le bulletin d’information régionale, comme prévu. De plus, les déboires financiers de TQS ont aussi forcé la compagnie Loft Story 4 inc. à se place sous la loi de la protection des faillites. Le manque à gagner de la station télévisée l’empêche de payer tous ses frais, dont le prix de 75 000$ qui devait être remis au gagnant, Sébastien. Les animatrices Virginie Coossa et Marie Plourde comptent également parmi les créanciers de Loft Story 4.

 

 

 

 

Charlotte Laurier, une touche-à-tout du cinéma !

 

Si vous allez voir le film « Les plus beaux yeux du monde », vous retrouverez la comédienne Charlotte Laurier, qu’on a découvert dans le film « Les bons débarras ». Mais ce n’est pas tout : en allant voir ce film, vous découvrirez une partie de la l’intimité de Charlotte Laurier. Pour ce film, elle a écrit le scénario, mais en plus, avec son conjoint Pascal Courchesne, elle s’est occupée de la réalisation et de la production. De plus, Pascal Courchesne a aussi fait le montage et la direction photo. Ce n’est pas tout : la distribution se compose, pour une bonne partie, de proches du couple, à commencer par leurs trois enfants Carlotta, Pialli et Stella. Angela Laurier, la sœur de Charlotte, joue aussi dans le film qui raconte l’histoire d’une mère de famille qui quitte son mari pour partir à la recherche de sa bohème d’artiste disparue. Patrice Savard et Pierre-Luc Brillant complètent la distribution. Mais attention, malgré tout, ce film ne plaira pas à un large public. Il faut donc raffoler du cinéma pour avoir envie de sauter dans l’aventure.

 

 

 

 

« Sex and the city » passe au grand écran !

 

Ils sont nombreux à être tombés sous le charme de quatre amies de New York dans la série télévisée « Sex and the city ». Hé bien les quatre aventurières de la Grosse Pomme nous reviennent et les fans pourront connaître la suite de leurs vies dans un nouveau film qui vient de prendre l’affiche dans les cinémas. On retrouve avec joie les quatre actrices qui incarnent les héroïnes, soit Sarah-Jessica Parker, Kristin Davis, Cynthia Nixon et Kim Catrall. La seule différence, c’est qu’au cours de la série télévisée, les femmes faisaient la fête tout en cherchant le grand amour. Maintenant qu’elles ont trouvé, le film s’attarde sur comment vivre une fois pour que survive cet amour. Même si on sait déjà que ce n’est pas le genre de film à tout casser sur son passage, la campagne médiatique est si forte et les attentes des fans sont si grandes qu’on est déjà assurés d’un succès. À vous de décider si vous irez le voir ou non.

 

 

 

 

Les nouveaux albums du mois de mai !

 

Audrey Gagnon, « Ad vitam »

Elle s’est rendu en finale de Star Académie en 2005. Audrey Gagnon lance maintenant sa carrière solo avec ce premier album, « Ad Vitam ». Elle y chante notamment un duo avec Jean-François Dubé, soliste du groupe Noir Silence.

 

Garou, « Piece of My Soul »

Garou tente maintenant de percer le marché anglophone avec « Piece of My Soul ». Il avoue qu’il renoue ainsi avec le répertoire de ses débuts, alors qu’il chantait dans les bars et qu’il était inconnu du grand public. Les francophones le suivront-ils dans cette démarche ? Et les anglophones succomberont-ils à son charme ?

 

Renée Martel, « L’héritage »

Renée Martel lance un album composé de 14 nouvelles chansons originales, ce qu’elle n’avait pas fait depuis 1992, reprenant surtout des grands classiques du country depuis ce temps. Ses nouvelles chansons ont été écrites par des noms aussi connus que Robert Charlebois, Paul Daraîche, Bourbon Gauthier, Catherine Durand et Richard Desjardins qui chante même en duo avec elle la pièce « À cœur de cristal ».

 

 

 

 

 

Le carnet social !

 

Bravo aux tourtereaux !

 

- Aucun pour le moment.

 

Aux heureux parents !

 

- Le 2 mai, l’animateur Patrick Marsolais et la comédienne Zoé Latraverse deviennent les parents de Philippe, leur troisième enfant.

- Le 3 mai, l’humoriste Patrick Groulx est devenu papa d’un garçon, Alexis.

 

Sincères condoléances !

 

- L’acteur et réalisateur Sydney Pollack est emporté par un cancer à 73 ans. Il reçu l’Oscar du meilleur réalisateur pour « Out of Africa ».

- À l’animateur Ricardo Larrivée qui a eu la douleur de perdre sa mère âgée de 75 ans.

- L’acteur et animateur français Lucien Jeunesse est décédé le 5 mai à l’âge de 84 ans.

Sincères félicitations !

- À Céline Dion qui a été fait Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur par le président français Nicolas Sarkozy.

- À Diane Jules, Paul Piché et Louis-Georges Girard qui ont été intronisés au Temple de la Renommée de la Ligue Nationale d’Improvisation.

- À l’animateur français Bernard Pivot qui a été décoré de l’Ordre du Canada.

- À la comédienne Dominique Michel qui a été honoré lors du Gala des Femmes du Cinéma, de la Télévision et des Nouveaux Médias.

- À Michel Pagliaro qui a reçu un prix du Gouverneur Général pour les Arts de la Scène le 3 mai.

- À René Angélil, dont la statue de cire a joindra les rangs du célèbre Musée Grévin de Paris en mai.

 

Nos pensées vous accompagnent !

- Le chanteur Mario Pelchat a plaidé coupable aux accusations de conduite avec facultés affaiblies qui pesaient contre lui depuis soin arrestation en 2004.

- L’actrice Jodie Foster s’est séparée de sa conjointe Cydney.

 

Prompt rétablissement !

- À Jean-Roch Simard, père de René Simard et Nathalie Simard, hospitalisé pour une pneumonie.

- Au chanteur français Alain Bashung qui combat un cancer du poumon.

- Au chanteur Tony Massarelli qui lutte conte le cancer du côlon.

 

 

 

 

Les nouveautés sur Star Québec !

 

 Au début du mois de mai, on soulignait un anniversaire important : il y avait 50 ans, le public québécois découvrait un jeune chanteur du nom de Michel Louvain. Le 3 mai 1958, Michel Louvain éblouissait les téléspectateurs de toute la province alors qu’il interpréta « Buenas noches mi amore » lors du Gala des Splendeurs. Depuis, sa popularité n’a cessé de croître pour atteindre des sommets avec l’immense succès de « La dame en bleu ». Une fiche bio lui était consacrée.

 

 La réputation de Jean-Luc Mongrain n’est plus à faire : ses grands yeux ronds s’indignent des absurdités de notre société depuis déjà plus de 20 ans à la télévision. En annonçant qu’il quittait l’animation du « Grand journal » de TQS, l’occasion était bonne pour souligner son apport à notre milieu artistique en lui consacrant une fiche bio. Il faut dire qu’à ce jour, Jean-Luc Mongrain détient encore le record du plus grand nombre de trophées Artis remportés lors des galas Artis et Métrostar.

  

 Au même moment où Jean-Luc Mongrain annonçait son départ, les employés du service de l’information de TQS étaient tous menacés de perdre leur emploi. Les nouveaux propriétaires de TQS, les frères Rémillard de Remstar, annonçaient qu’ils supprimaient leur service d’information. En solidarité pour les travailleurs touchés, Star Québec a inscrit sur le Coffre aux Souvenirs la fiche des personnalités les plus en vue de ce service d’information :

- Esther Bégin, chef d’antenne du « Journal 22h »

- Pierre Brassard, comédien et animateur de « Flash »

- Richard Desmarais, animateur de « L’avocat et le diable »

- Hélène Fouquet, journaliste et lectrice de nouvelles à « Caféine »

- Michel Gauthier, animateur de « Gauthier »

- Patrick Marsolais, reporter et animateur de « Flash »

- Éric Nolin, animateur de sports et gadgets à « Caféine »

- Gildor Roy, chanteur, comédien et animateur de « Caféine »

 

Toujours au mois de mai, Star Québec entamait son troisième concours Rallye internet. À gagner : le DVD du film « Mon oncle Antoine » de Claude Jutra. Le concours se poursuit jusqu’au 6 juin.

 

 Le sondage télévision 2007-2008 s’est tenu du 28 avril au 24 mai 2008. Parmi les nouveautés télévisées au cours de la dernière saison, c’est la série « Les Lavigueur : la vraie histoire » qui vous a le plus accroché. Avec 40,8% des votes, cette série décroche ainsi la première place. Consulter la liste complète des résultats de ce sondage.

 

Finalement, avant de prendre congé pour l’été, nous vous proposons un nouveau sondage jusqu’au 6 juin. Nous vous demandons de quelle façon préférez-vous consommer la culture au cours de la saison estivale.