Avril 2008

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

Les manchettes du mois :

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

Dominique Michel au repos forcé !

Nathalie Simard choisit de quitter !

Rosita Salvador (1933-2008) emportée par le cancer !

La famille de Paul Buisson devant les tribunaux !

Le grand ménage de Nathalie Simard !

Gilles Carle aura-t-il droit à son hommage DVD ?

Charlton Heston (1924-2008) : De Moïse à Ben-Hur !

Les nouvelles aventures du Romano Fafard !

Jean-Luc Mongrain se retire !

Éric Lapointe récidive !

Nathalie Simard en exil !

Saskia Thuot est devenue maman !

Chantal Fontaine déçue de son propre départ !

Fabienne Larouche ne comprend pas !

Remstar sabote TQS !

Marcel Leboeuf à nouveau papa !

Gala Artis : Une fête de la télé sous le signe de la musique !

On se souvient de Rosita Salvador !

Les nouveaux albums du mois d’avril !

Le carnet social !

Les nouveautés sur Star Québec !

 

 

 

 

 

Dominique Michel au repos forcé !

 

L’énergie de Dominique Michel est légendaire. C’est donc avec beaucoup d’étonnement qu’on a appris, par l’entremise de la revue Échos-Vedettes que notre Dodo nationale était présentement en repos forcé, souffrant de polymyalgie rhumatique. Malade depuis 6 mois, Dominique Michel aurait expliqué au journaliste d’Échos-Vedettes qu’elle devait annuler tous ses engagements pour prendre du repos, tel qu’exigé par son médecin. Elle n’a toutefois pas voulu élaborer sur le problème lui-même, précisant qu’elle ignorait à quel moment elle pourrait reprendre ses activités. Il faut dire que Dominique Michel nous a habitués à nous en donner beaucoup pour notre plus grand plaisir, et ce, depuis l’époque de « Moi et l’autre » et des « Bye-Bye ». Peut-être a-t-elle un peu trop forcé la note ? Toujours est-il que nous la portons dans nos pensées et lui souhaitons un rétablissement rapide et complet.

 

 

 

 

Nathalie Simard choisit de quitter !

 

Le retour aura été bref pour Nathalie Simard. En effet, le 3 avril, à la surprise générale, elle a émis un communiqué de presse annonçant qu’elle quittait définitivement la vie artistique et publique. Elle a du même coup annulé tous ses spectacles prévus pour les prochains mois, sauf celui du 18 avril au Théâtre St-Denis de Montréal. La compagnie de disques Musicor s’est dite surprise par la décision de son artiste, d’autant plus que son album « Il y avait un jardin », paru en 2007, était sur le point d’être certifié disque d’or. Il est vrai pourtant que la performance de Nathalie n’a pas eu que de bonnes critiques, mais le public admirait son courage de reprendre sa carrière en main malgré les difficultés qu’elle a connue. Pour le moment, on ignore encore si Nathalie Simard poursuivra son travail à la fondation qui porte son nom et qui vient en aide aux victimes d’abus sexuels.

 

 

 

 

Rosita Salvador (1933-2008) emportée par le cancer !

 

Le cancer a eu raison de la chanteuse québécoise Rosita Salvador qui a connu son heure de gloire dans les années 50 et 60. Âgée de 75 ans, elle est morte à Ste-Hyacinthe le 3 avril. Adoptée à la naissance, elle a grandi sous le nom de Victoire Bergeron. En 1950, elle débute sa carrière comme danseuse. Après avoir remporté un concours d’amateurs, elle fait ses débuts comme chanteuse en 1958 et se fait connaître dans le réseau des cabarets à la mode. Ses premières chansons ont pour titre « Expérience pas nécessaire » et « Mexicali Rose ». E 1963, c’est la gloire alors qu’elle grimpe les palmarès avec les chansons « Le bonheur » et « Donne-moi ma chance », son plus grand succès sur disque, qu’elle a repris de Richard Anthony. L’année suivante, c’est « Mon cœur est en prison » qui obtient les faveurs du public. Cette même année, elle se produit en spectacle à la Place des Arts à Montréal. Parallèlement à sa carrière, elle se marie quatre fois et divorce à autant de reprises. Elle devient la mère d’un fils, Normand Salva, qui meurt dans un accident d’automobile en 1972. En 1977, elle décide d’abandonner sa carrière active, mais réapparaît sporadiquement dans quelques émissions de variétés où elle accepte volontiers de renouer avec la chanson. En 1980, elle se consacre à une toute nouvelle activité, la peinture. Sa dernière apparition publique s’est faite le 27 janvier dernier au Marché St-Martin de Laval. Le journaliste Roger Sylvain y avait organisé une fête pour souligner son 75ième anniversaire de naissance. Plusieurs camarades artistes étaient venus embrasser Rosita qui était déjà affaiblie par la maladie.

 

 

 

 

La famille de Paul Buisson devant les tribunaux !

 

Trois ans après son malheureux décès, l’animateur Paul Buisson est loin d’être oublié. Suite au rapport du coroner, la famille de Paul Buisson a décidé d’intenter une poursuite de 3 millions de $ contre deux médecins de l’Hôpital de St-Eustache. En effet, sa conjointe Suzanne Aubin et sa mère Ghislaine Patry-Buisson sont les deux plaignantes dans cette affaire qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Toujours aussi éprouvées par la perte de l’ancien animateur de RDS, les deux femmes se sont adressées aux médias avec dignité, expliquant que la poursuite visait à éviter que pareille situation ne se reproduise dans le futur. On se souvient que Paul Buisson est mort d’un arrêt cardio-respiratoire à la suite d’une série d’erreurs médicales élaborées dans une enquête du coroner.

 

 

 

 

Le grand ménage de Nathalie Simard !

 

Si le printemps est généralement considéré comme la période idéale pour le grand ménage, Nathalie Simard en a fait tout un dans sa vie au cours des dernières semaines. Non seulement a-t-elle annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière et annulait sa tournée provinciale, mais elle a en plus rompu avec son amoureux des deux dernières années, Éric Dubois. Il faut dire qu’Éric Dubois agissait également comme son gérant. C’est à lui que Nathalie devait l’enregistrement de son dernier album, « Il y avait un jardin ». C’est aussi lui qui a produit la tournée de spectacles que Nathalie avait débuté. C’est après être rentré d’un voyage dans le sud que l’homme a appris que Nathalie l’avait définitivement rayé de sa vie sentimentale et professionnelle. Il a confié en entrevue à une revue québécoise que Nathalie avait rencontré un autre homme et que c’est pour celui-ci qu’elle l’avait laissé. Nathalie Simard n’a toutefois émis aucun communiqué sur ce détail de sa vie personnelle.

 

 

 

 

Charlton Heston (1924-2008) : De Moïse à Ben-Hur !

 

C’est un grand morceau de la culture américaine qui s’est envolé le 5 avril alors que l’acteur Charlton Heston s’éteignait à l’âge de 84 ans. Il était atteint de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années. Sa passion de jouer la comédie lui est venue très tôt. Déjà au collège, il découvre Shakespeare et décide qu’il sera acteur. Il joue dans son premier film en 1940, mais la guerre l’oblige à mettre un terme à sa carrière naissante : il devient opérateur de radio pour l’armée. C’est donc à partir des années 50 qu’il débute officiellement cette prestigieuse carrière qui le conduit à jouer dans plus de 80 films. En 1956, sa ressemblance avec le Moïse de Michel-Ange lui permet de décrocher le rôle principal dans le film biblique « Les dix commandements ». il atteint le sommet de la popularité en 1959 alors qu’il joue dans « Ben-Hur », film qui lui permet de remporter le précieux Oscar du meilleur acteur. Au fil des ans, on le verra dans « Sous le plus grand chapiteau du monde », « Major Dundee », « La soif du mal » et « Soleil vert ». En 1968, il participe à un autre incontournable du cinéma, « La planète des singes ». Il y interprète l’astronaute humain qui découvre un monde peuplé de singes évolués. Lorsque le film sera repris en 2001, on lui attribuera une apparition honorifique dans le rôle d’un vieux singe. Moins populaire dans les années 80 et 90, il s’implique davantage au niveau politique, social et syndical. Militant en faveur pour le port d’armes, Michael Moore le ridiculise un peu dans son film « Bowling for Columbine ». Ce documentaire de 2002 marquera la dernière apparition au cinéma pour celui qui annonça l’année suivante qu’il souffrait de la maladie d’Alzheimer.

 

 

 

 

Gilles Carle aura-t-il droit à son hommage DVD ?

 

Le cinéaste Gilles Carle aimerait bien voir son œuvre éditée en DVD. Mais pour le moment, les choses semblent fort compliquées. Les producteurs et distributeurs de ses films tentent chacun de tirer le maximum de profits de la vente des DVD, ce qui bloque le projet qui serait trop coûteux à numériser. Chez Imavision, on souhaite réunir les principaux films de Carle pour lui permettre de récolter un peu de revenus, lui qui doit joindre les deux bouts difficilement depuis qu’il est lourdement atteint par la maladie de Parkinson. Cependant, sept compagnies de production et de distribution empêchent présentement ce projet de voir le jour. Gilles Carle lui-même espère que son œuvre puisse survivre et ressortir en DVD. On lui doit notamment des titres comme « La vie heureuse de Léopold Z », « Les mâles », « Le viol d’une jeune fille douce », « La mort d’un bûcheron » et « La vraie nature de Bernadette ».

 

 

 

 

Les nouvelles aventures du Romano Fafard !

 

« Dans une galaxie près de chez-vous » est maintenant devenue une série culte de la télévision québécoise. Destiné au marché jeunesse, la série a fait les beaux jours de la télé avant de franchir le pas au cinéma en 2004. Voilà que nos héros vivent maintenant une nouvelle aventure avec le film « Dans une galaxie près de chez-vous 2 » sorti le 18 avril. L’équipage du Romano Fafard est toujours à la recherche d’une planète pour héberger les terriens. On se rappelle que dans le futur, la Terre est devenue inhabitable à cause de la pollution. Cette fois, l’équipage se retrouve sur la planète Crème hydratante pour le visage - soulage la peau sèche où ils sont faits prisonniers de ces habitants, les crémeux. Les habitants d’une planète voisine, les Iraziens, menacent toutefois l’équilibre des crémeux et les membres de l’équipage leur viendront en aide. Dans le rôle du Capitaine Patenaude, on retrouve toujours Guy Jodoin tandis que Sylvie Moreau reprend son rôle de Valence. Claude Legault incarne toujours Flavien. Le reste de l’équipe est toujours composé de Stéphane Crête, Didier Lucien, Mélanie Maynard et Réal Bossé.

 

 

 

 

Jean-Luc Mongrain se retire !

 

C’est une véritable institution de la télévision québécoise qui tire sa révérence. L’animateur Jean-Luc Mongrain, dont les colères télévisées sont mémorables, a annoncé qu’il animera « Le grand journal » pour la dernière fois le 23 mai prochain. Défenseur de la classe moyenne, Jean-Luc Mongrain ne se destinait pas à une carrière artistique. Il avait plutôt étudié en théologie. C’est un peu par accident qu’il est devenu animateur à la radio CJRS de Sherbrooke. En 1986, il devient la coqueluche de tous les québécois en passant à TVA où il anime « L’heure juste ». Chaque semaine, il y interviewe une personne qui a marqué l’actualité de la semaine. Le succès est si instantané que le réseau lui confie aussi l’animation d’une quotidienne du matin, « Mongrain de sel ». C’est à partir de là qu’il a commencé à commenter l’actualité avec l’énergie et la fougue qu’on lui connaît. En 1999, il passe à TQS. Il y devient le maître d’œuvre du « Grand journal », le bulletin de nouvelles de la station. Au fil des ans, Jean-Luc Mongrain a reçu de nombreux prix Artis comme animateur préféré en affaires publiques ou même comme personnalité masculine de l’année. En tout, il a récolté 17 trophées, dont le dernier remonte à 2001.

 

 

 

 

Nathalie Simard en exil !

 

Peu de temps après avoir donné son spectacle d’adieu à Montréal, la chanteuse Nathalie Simard a quitté le Québec pour aller vivre en exil en République Dominicaine. Seulement quelques proches sont au courant de la destination exacte où Nathalie est allée s’établir en compagnie de sa fille Ève et de son nouveau conjoint, un homme d’affaires qu’elle connaît depuis très longtemps. C’est tout un changement de vie pour celle qui a aussi annoncé qu’elle abandonnait sa carrière il y a quelques jours à peine. La maison de Granby où vivait Nathalie Simard est présentement à vendre et tous ses biens ont été liquidés lors d’une vente de garage. Nathalie a aussi annoncé qu’elle abandonnait les activités de sa Fondation qui venait en aide aux personnes victimes d’agressions sexuelles. Elle pourra donc recommencer une nouvelle existence loin du cauchemar qu’elle a vécu pendant tant d’années au sein de son métier alors que son ancien gérant abusait d’elle alors qu’elle était encore une enfant.

 

 

 

 

Éric Lapointe récidive !

 

C’est un album encore plus rock que le chanteur Éric Lapointe nous présente avec « Ma peau ». Plus de 1000 personnes s’étaient entassé au Club Opéra pour assister au lancement de son nouvel album. C’est le parolier Luc Plamondon qui a présenté le rocker dont la réputation n’est plus à faire. Il est monté sur scène, acclamé par son public, pour entonner ses nouveaux airs, comme « Le Mari-Pop », « Va t’en » ou « Laisse-moi pas guérir ». Pour créer cette nouvelle œuvre, Lapointe a pu compter sur le support d’artistes chevronnés comme Louise Forestier, Michel Rivard et Daniel Lavoie. Pour le seconder sur scène lors de ce lancement, on a pu entendre le guitariste Steve Hill et le chanteur Martin Deschamps. Depuis 1994, Éric Lapointe s’est démarqué comme une figure emblématique de la nouvelle chanson québécoise. Ses lettres de noblesse, il les a gagnées et nous lui souhaitons encore tout le succès qu’il mérite.

 

 

 

 

Saskia Thuot est devenue maman !

 

Le 17 avril, l’animatrice Saskia Thuot a donné naissance à sa petite fille Simone, neuf jours avant la date prévue. Malgré tout, la maman et l’enfant se portent à merveille. L’enfant de 19 pouces qui pesait 5lbs et 15 oz fait aussi la joie de son grand frère, Laurence, mais aussi du papa, le comédien Pierre-Alexandre Fortin, qui interprète le photographe Alex dans le téléroman « L’auberge du chien noir ». Quant à Saskia Thuot, elle est bien connue des québécois pour l’animation de l’émission « Décore ta vie » à Canal Vie, émission qui lui a d’ailleurs déjà valu une nomination pour le trophée Artis. Elle co-anime également l’un des jeux les plus populaires de la télévision, « La poule aux œufs d’or » en plus de présenter les tirages de Loto-Québec.

 

 

 

 

Chantal Fontaine déçue de son propre départ !

 

Le 20 avril, la comédienne Chantal Fontaine était l’une des invités de « Tout le monde en parle » à Radio-Canada. Ce qui s’annonçait comme une simple entrevue est vite devenu, au courant de la semaine qui a suivi, un véritable champ de mines impliquant sa relation avec l’auteure et productrice Fabienne Larouche. L’entrevue de Guy A. Lepage avec Chantal Fontaine portait sur son départ du téléroman quotidien « Virginie » après avoir campé le personnage principal pendant 12 ans. Au grand étonnement de plusieurs, Chantal Fontaine s’est dit déçue de ses derniers moments avec l’équipe du téléroman. Croyant avoir droit à une finale en apothéose, elle a plutôt disparu progressivement de la série, laissant place à une nouvelle Virginie, jouée par Stéphanie Crête-Blais. Sa dernière scène, elle l’a jouée sans même le savoir. Elle croyait revenir pour deux autres épisodes, mais on a préféré laissé vivre son personnage en photo seulement. Elle a également refusé de participer au party de fin de saison de la production, préférant passer un moment avec les techniciens qui l’ont côtoyé de près pendant ces douze années. Les propos de la comédienne ont laissé croire que la relation était plutôt difficile entre Fabienne Larouche et Chantal Fontaine. Les médias s’en sont donc donné à cœur joie en tentant de connaître la véritable nature de la relation entre les deux femmes. Mais cette partie leur appartient et nous ne saurons probablement jamais le fin fond de cette histoire.

 

 

 

 

Fabienne Larouche ne comprend pas !

 

Si le public en général a été surpris des propos de la comédienne Chantal Fontaine à « Tout le monde en parle », l’auteure et productrice Fabienne Larouche dit l’avoir été encore davantage. Jamais elle n’aurait pensé que celle qui a incarné sa « Virginie » pendant 12 ans en avait autant sur le cœur. Dans les différents médias, Fabienne Larouche s’est confiée allègrement. Elle a expliqué qu’elle s’était sentie abandonnée et trahie lorsque Chantal Fontaine lui a dit qu’elle quitterait la série. Fabienne croyait sincèrement que sa comédienne fétiche se rendrait jusqu’au bout de l’aventure avec elle. C’est donc pour l’accommoder qu’elle a fait disparaître progressivement son personnage. Pour elle, elle n’a pas voulu d’une fin en apothéose lui permettant ainsi de revenir prendre sa place quand elle le voudra, ne serait-ce que pour des apparitions sporadiques. Fabienne Larouche est même allée jusqu’à prétendre que Guy A. Lepage avait un rôle à jouer dans les propos tenus par Chantal. Elle a même ajouté que l’animateur de « Tout le monde en parle » avait probablement trouvé cette façon de la forcer à accepter une invitation sur son plateau. Toujours est-il que Mario Clément de Radio-Canada s’est empressé d’adresser ses excuses à Fabienne Larouche pour cette affaire qui a dégénéré sans qu’on le veuille vraiment.

 

 

 

 

Remstar sabote TQS !

 

Il y a quelques mois déjà qu’on entend parler que le réseau de télévision TQS est sur le bord de la faillite. Dans une entente de la dernière chance, la compagnie Remstar a décidé de se porter acquéreur de la station et de tenter de redresser ses affaires. Mais voilà que la première décision des nouveaux propriétaires a eu l’effet d’une bombe. En effet, Remstar a annoncé qu’elle fermait définitivement son service des nouvelles pour réduire la présentation d’informations au strict minimum. Toute une pléiade d’animateurs et journalistes se retrouveront ainsi au chômage dès les mois de juin. Parmi eux, on compte Esther Bégin, Pierre Brassard, Michel Gauthier, Guy Fournier et Gildor Roy. Même le grand Jean-Luc Mongrain se retrouverait devant rien s’il n’avait pas annoncé sa retraite quelques jours plus tôt. Ce n’est pas seulement « Le grand journal » qui est touché par cette mesure administrative, mais également « Caféine », « Flash » et « L’avocat et le diable » qui sont tombés sous le couperet de Remstar. Avec ce grand dérangement, on est en droit de se demander si TQS demeurera une station généraliste ou bien si c’est plutôt une spécialisation qu’envisage les nouveaux patrons.

 

 

 

 

Marcel Leboeuf à nouveau papa !

 

Le 24 avril 2008 marquera une date importante dans la vie du comédien Marcel Leboeuf. En effet, ce jour-là, sa conjointe, la comédienne Lise Martin, donnait naissance à un garçon de 9 lb et 3 oz prénommé Emmanuel. Il s’agissait d’un deuxième enfant pour Marcel Leboeuf qui est déjà père de la talentueuse comédienne Laurence Leboeuf âgée de 22 ans. On se souvient que Laurence était née de son union avec la comédienne Diane Lavallée. C’est une famille d’artiste qui se retrouve autour du poupon puisque la maman, Lise Martin, est aussi comédienne et bien connue des téléphiles pour son rôle de Rose-Marie dans le téléroman « Virginie ». Marcel Leboeuf connaît donc un immense bonheur après avoir appris de bien mauvaises nouvelles du côté professionnelle. En effet, il devait animer « Caféine » en remplacement de Gildor Roy pour la saison estivale. Mais la décision de Remstar de passer la guillotine dans la programmation a eu raison de son poste. Marcel Leboeuf travaillera toutefois au théâtre dans la pièce « Toc Toc » et à la fin de l’été, il reprendra son rôle de Michel Rivest dans le téléroman « Virginie ».

 

 

 

 

On se souvient de Rosita Salvador !

 

La communauté artistique n’a pas oublié la chanteuse Rosita Salvador, décédée le 3 avril dernier des suites d’un cancer des poumons et du foie. En effet, pour souligner le départ de la vedette de 75 ans, plusieurs d’entre eux ont assisté à ses funérailles, le 26 avril, en l’église du Mont St-Hilaire. C’est le journaliste Roger Sylvain, amie de la disparue qui a été chargé de l’organisation de la cérémonie. Ce n’était une surprise pour personne puisqu’il avait aussi organisé la dernière fête de Rosita Salvador, en janvier dernier. Il avait convié des camarades artistes de la disparue à prendre la parole. C’est ainsi qu’on a pu entendre la chanteuse Claude Valade ainsi que les chanteurs André Lejeune et Raymond Berthiaume. Dans l’assistance, on pouvait reconnaître également le chanteur Jean Faber, la chanteuse et comédienne Clairette Oddera ainsi que l’animateur Gaston L’Heureux qui avait tenu à se déplacer malgré son fauteuil roulant. Ils démontraient ainsi que Rosita Salvador n’avait pas été oublié, même si elle était moins présente qu’au moment de sa gloire.

 

 

 

 

Gala Artis : Une fête de la télé sous le signe de la musique !

 

Le gala Artis du 28 avril ne nous a peut-être pas réservé de grandes surprises en ce qui a trait aux gagnants dans les différentes catégories, la plupart étant très prévisibles. En revanche, nous avons eu droit à un spectacle grandiose. Malgré les temps difficiles, les coupures et les soucis financiers, le budget ne manquait pas au Gala Artis qui nous en a fait voir de toutes les couleurs, à commencer par un numéro époustouflant où les plus grands noms de la chanson québécoise se sont côtoyés. Pour rendre hommage à nos 6 décennies de télévision, les extraits d’archives étaient entrecoupés par des performances de Gilles Vigneault, Robert Charlebois, Diane Dufresne, Éric Lapointe et Garou. Plus tard dans la soirée, on a rendu hommage aux émissions de cuisine avec une troupe de danse dont la chorégraphie utilisait les instruments pour préparer la nourriture. Encore une fois, François Morency a dirigé la soirée de main de maître, se refusant même de blaguer sur la situation précaire de TQS. Pour ce qui est des gagnants, il s’agissait presqu’exclusivement d’artistes de TVA, le réseau qui présente et fait la promotion du gala. En fait, deux seuls prix sont allés aux artistes d’autres réseaux, soit celui du meilleur acteur de télésérie à Claude Legault de « Minuit le soir » et celui de l’artiste d’émissions jeunesse à Mariloup Wolfe. Ce dernier prix est plutôt compréhensible car TVA ne présente pas d’émissions jeunesse. Quelques vedettes, comme Marie-Chantal Perron, Patrick Huard et Gino Chouinard, recevaient un Métrostar pour la première fois. Voici la liste des gagnants de cette année :

 

Animateur /  animatrice - Bulletin de nouvelles : Sophie Thibault

Animateur / animatrice - Affaires publiques : Denis Lévesque

Animateur / animatrice - Services : Gino Chouinard

Animateur / animatrice - Divertissement, variétés, culture, talk-show : Éric Salvail

Animateur / animatrice - Jeux : Charles Lafortune et Julie Snyder (ex-æquo)

Personnalité - Émission de sports : Marie-Claude Savard

Personnalité - Émission d’humour : Patrick Huard

Personnalité - Émission jeunesse : Mariloup Wolfe

Rôle masculin - Télésérie : Claude Legault

Rôle féminin - Télésérie : Marie-Chantal Perron

Rôle masculin - Téléroman : Denis Bouchard

Rôle féminin - Téléroman : Guylaine Tremblay

Personnalité masculine de l’année : Charles Lafortune

Personnalité féminine de l’année : Guylaine Tremblay

    

 

 

 

 

Les nouveaux albums du mois d’avril !

 

Karkwa, « Le volume du vent »

Le groupe Karkwa sort maintenant de la catégorie de la relève et s’impose avec ce troisième album qui marque leurs 10 ans d’existence. À vous de découvrir leurs nouvelles pièces, dont « Le compteur », « À la chaîne », « Dormir le jour » et « Échapper au sort ».

 

Noir Silence, « Immortellement célèbre »

Après une longue absence, le groupe Noir Silence nous revient dans sa formation originale, incluant le chanteur Jean-François Dubé qui avait quitté le groupe. Plus mature que jamais, Noir Silence nous propose un album concept sur lequel ils nous invitent à tenter de comprendre un meurtrier en série. Leurs chansons noires ont pour titre « Oublier », « Assassin » ou encore « Mortellement célèbre ».

 

Andrée Watters, « Minuit »

C’est un troisième album que nous offre Andrée Watters. Non seulement elle interprète, mais elle signe les paroles des 10 chansons de cet album. Son amoureux, Sylvain Cossette, lui a offert les mélodies pour compléter le disque. À découvrir pour les fans de la chanteuse…

 

Ariane Moffatt, « Tous les sens »

Une semaine à peine s’est écoulée depuis le lancement de son nouvel album et voilà qu’Ariane Moffatt peut se réjouir d’en avoir vendu déjà 14 000 copie. On peut déjà confirmer le succès de ce disque, le troisième de la jeune vedette, un album plus mature que les précédents.

 

Nicole Croisille, « Tu me manques »

Il est plutôt rare qu’une chanteuse française fasse un album créé uniquement par des québécois. C’est ce qu’a réalisé la chanteuse Nicole Croisille qui nous revient avec un album de chansons originales dont toutes les musiques sont signées par Daniel Mercure. Pour les textes, on a eu recours à différents paroliers réputés comme Luc Plamondon, Pierre Létourneau et Lambert.

 

 

 

 

 

Le carnet social !

 

Bravo aux tourtereaux !

 

- À tous les amoureux.

 

Aux heureux parents !

 

- L’actrice Cate Blanchett a donné naissance à un garçon le 13 avril.

- Félicitations à la chanteuse Isabelle Boulay qui attend la venue de son premier enfant.

 

Sincères condoléances !

 

- À l’actrice Cameron Diaz qui est en deuil de son père Emilio Diaz en avril.

Prompt rétablissement !

- À Dominique Michel qui est au repos forcé à la suite d’une polymyalgie rhumatique.

 

 

 

 

Les nouveautés sur Star Québec

 

Une grande dame de la chanson québécoise est intronisée surf le Temple de la Renommée de Star Québec. Issue de l’époque de « Jeunesse d’aujourd’hui, madame Ginette Reno s’est imposée par sa voix et son charisme. Son talent atteint son apogée dans les années 70 alors qu’elle chante sur le Mont Royal pour les fêtes de la St-Jean, une interprétation qui reste gravé dans les annales artistiques. Devenue Laura Cadieux au cinéma, Star Québec est heureux de rendre hommage à cette femme qui continue d’éblouir le public, même après plus de 45 ans de métier.

 

Toujours dans l’idée de rendre hommage à Ginette Reno, nous avons demandé à nos lecteurs de voter pour leur chanson préférée dans le répertoire de cette grande dame. « L’essentiel » a gagné les faveurs du public avec 38,2% des votes, suivi de près par « Je ne suis qu’une chanson » qui reçoit 32,4% des appuis. Le vote s’est tenu du 20 mars au 8 avril 2008. Consultez la liste complète des résultats.

 

Du 9 au 28 avril, en prévision du Gala Artis, nous avons demandé à nos lecteurs pour qui ils voteraient dans la catégorie des personnalités masculines et féminines de l’année afin de le comparer au véritable résultat. Alors que Guylaine Tremblay et Charles Lafortune l’ont emporté dans la réalité, notre sondage avait déterminé que Guy A. Lepage (54,8%) et Véronique Cloutier (51,6%) étaient nos préférés. Consultez la liste complète des résultats.