Juin 2007

 

 

 

 

Les manchettes du mois :

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

La mort rapide de Tony Roman !

Wilfred devient papa !

« Rumeurs » fera peau neuve !

Y aura-t-il une suite à « Omertà! ?

Finies les souffrances pour Georges Thurston !

Ciao Tony !

André Robitaille n’a pas peur des défis !

Gaston L’Heureux remonte la pente !

François Pérusse papa depuis quelques semaines !

Bob Barker a marqué l’histoire des jeux télévisés !

Georges Thurston salue une dernière fois son public !

Paris Hilton : Pauvre petite fille riche !

« Nitro » défonce la baraque !

Séparation de Sylvain Cossette !

Le roman d’amour d’Éric Lapointe fut de courte durée !

Les nouveaux albums de juin 2007 !

Les nouveautés sur Star Québec !

 

 

 

 

Wilfred devient papa !

 

Le chanteur Wilfred LeBouthillier est maintenant devenu papa. Sa conjointe, Denise, lui a donné un petit garçon de 6 livres et 15 onces. L’enfant, dont le prénom n’est pas encore connu, a vu le jour le 4 juin dernier. L’accouchement s’est déroulé sans complication, mais a forcé Wilfred a annulé sa participation au Téléthon Opération Enfant Soleil où il devait livrer une performance. Wilfred a fait chavirer le cœur de bien des jeunes filles en 2003 alors qu’il remportait la toute première édition québécoise de « Star Académie », devançant ainsi Marie-Élaine Thibert. Cependant, aucune autre femme n’aurait pu remplacer sa Denise dans son cœur. L’an dernier, il a lancé « Poussières », son deuxième album solo.

 

 

 

 

La mort rapide de Tony Roman !

 

Il n’aura pas eu le temps de souffrir pendant des mois : le chanteur québécois Tony Roman a rendu l’âme le 8 juin à l’âge de 64 ans. Il avait appris il y a quelques semaines à peine qu’il souffrait d’un cancer du foie inopérable. Malgré tout, il gardait le moral et cherchait une façon de trouver un traitement alternatif qui le guérirait. C’est à Montréal qu’il est né en 1942 sous le nom d’Antonio D’Ambroso. Ayant étudié le piano pendant sept ans, il fait ses débuts comme pianiste accompagnateur pour d’autres artistes de sa génération comme Tony Massarelli, Donald Lautrec et les Baronets. Très vite, il tente à son tour sa chance dans la chanson. En 1964, il devient l’idole du yé-yé grâce au succès incommensurable de sa chanson « Do wah didi ». Les filles sont folles de lui ! Il enregistre par la suite plusieurs autres succès comme « Sha la la ». Au milieu des années 60, à la suite d’un séjour aux États-Unis, il rencontre Nanette Workman qu’il incite à venir chanter au Québec. Avec il partage vie sentimentale et professionnelle, puisque les deux vedettes enregistreront quelques duos ensemble. Fondateur de la compagnie de disque Canusa, Tony Roman se retire du milieu de la chanson au début des années 70. Il s’exile en Californie où il passe plus de 15 ans. À son retour, c’est dans le milieu du cinéma qu’il laisse sa marque, notamment comme producteur. Il a travaillé sur « Ladie’s Room » et plus récemment sur « Camping sauvage » mettant en vedette Guy A. Lepage.

 

 

 

 

« Rumeurs » fera peau neuve !

 

Les fans fidèles de la comédie « Rumeurs » présentée à Radio-Canada seront surpris lorsque leur série préférée reviendra en ondes à l’automne. En fait, le scénario de « Rumeurs » sera orienté complètement différemment. Après avoir passé quelques saisons à relater les amours d’Esther et Benoît (Lynda Johnson et James Hyndman), l’auteure Isabelle Langlois a jugé qu’elle avait fait le tour de la question, si bien que les deux personnages principaux ne seront pas de retour dans la série qui gravitera désormais autour du fonctionnement de la revue. C’est Hélène (Geneviève Brouillette) et Michèle Lauzon (Véronique LeFlaguais) qui seront désormais les personnages centraux de « Rumeurs ». Esther et Benoît ne sont pas les seuls personnages à disparaître. En effet, l’auteure a aussi choisi d’éliminer les personnages de Jacques (Stéphane Archambault), Clara (Sophie Cadieux), Anne-Sophie (Sophie Prégent) et Sabin (Guy Jodoin). Il ne nous reste qu’à souhaiter que malgré ces changements majeurs, « Rumeurs » saura garder son petit côté humoristique rafraîchissant qui a fait nos beaux lundis soirs au cours des dernières années.

 

 

 

 

Y aura-t-il une suite à « Omertà » ?

 

« Omertà, la loi du silence » aura été l’une des séries les plus populaires à la télévision dans les années 90. En 1996, cette série policière mettant en vedette Michel Côté, Luc Picard et Dino Tavarone avait cogné fort en apportant un souffle nouveau dans nos téléséries, tout en traitant d’un sujet déjà exploité, les activités illicites de la mafia italienne à Montréal. Au cours des saisons subséquentes, on avait eu droit à « Omertà 2 », puis « Omertà, le dernier des hommes d’honneur » qui mettait à l’avant-plan le personnage incarné par Romano Orzari. L’auteur Luc Dionne a commencé à écrire un projet où nous retrouverions nos personnages dans de nouvelles aventures. Mais voilà que le projet est présentement en péril pour une question de droits. Jadis diffusé par Radio-Canada, « Omertà » avait toutefois été produit par une compagnie privée qui a été vendue au groupe TVA depuis la diffusion originale. TVA prétend donc détenir les droits sur la série et demande à être le diffuseur de cette prochaine saga, mais Radio-Canada tient son bout et tient, en tant que diffuseur original de la série, à conserver cette diffusion. L’auteur Luc Dionne, quant à lui, prétend qu’il est le seul à avoir droit de regard sur l’avenir de ses personnages. Ce sera donc aux tribunaux à trancher le tout, à moins que le projet ne soit abandonné.

 

 

 

 

Ciao Tony !

 

Plusieurs artistes étaient présents le 14 juin pour saluer une dernière fois la mémoire du chanteur Tony Roman décédé le 8 juin à 64 ans. C’est dans la Petite-Italie, d’où il était issu, en l’église Notre-Dame-de-la-Défense, qu’il a réuni ses proches une dernière fois avant de s’en aller pour de bon. Parmi eux, se trouvaient l’animateur et comédien Guy A. Lepage qui a travaillé de près avec Tony Roman sur le film « Camping sauvage » sorti en 2004. On pouvait aussi constater la présence du musicien Vic Vogel, du producteur de cinéma Roger Frappier, du syndicaliste Michel Chartrand, des chanteuses et comédiennes Annie Dufresne, Caroline Néron et Mitsou, du comédien Daniel Pilon ainsi que de la chanteuse Nanette Workman, une ex-amoureuse de Tony, qui lui doit sa carrière au Québec. C’est en effet Tony Roman qui l’a incitée à quitter son Mississippi natal pour venir faire carrière en duo avec lui à Montréal en 1967. Tony Roman laisse dans le deuil sa conjointe Anne Bujnovski, ainsi que son fils unique, Anthony Christophe D’Ambrosio, né d’une précédente union.

 

 

 

 

Finies les souffrances pour George Thurston !

 

La nouvelle n’a étonné personne puisqu’on s’y attendait depuis plusieurs mois déjà. Le chanteur québécois George Thurston, mieux connu sous le nom de Boule Noire, a finalement perdu la rude bataille qu’il menait contre le cancer du côlon le 18 juin à 55 ans. Il se savait atteint depuis qu’il avait enregistré son dernier album, « Last call », en février 2006. L’été dernier, il avait appris que sa maladie était incurable et qu’il était condamné tôt ou tard à y succomber. Né en1951 à Bedford au Québec, il avait connu très tôt les difficultés de la vie, ne serait-ce que parce qu’il était noir dans un Québec encore peu ouvert. Traîné de foyer d’accueil en foyer d’accueil, c’est finalement la musique qui lui permet d’être heureux. Il fonde en 1965 le groupe les Zinconnus. Après avoir été musicien pour d’autres artistes, il entame une carrière solo en 1968, mais ce n’est qu’en 1976, que George Thurston, devenu entre temps Boule Noire, connaît enfin la célébrité grâce au succès de la chanson « Aimes-tu la vie ». Il récidive en 1978 avec « Aimer d’amour » qui lui permet de se faire connaître comme l’idole de l’époque disco. Sa carrière fut par la suite jalonnée de nombreux succès comme « Constance », « Loin, loin de la ville » et « En amour ». Malgré un ralentissement de sa carrière, il a toujours été présent dans le cœur des amateurs de musique québécois. Puis, en 2006, les choses se précipitent : la maladie, l’enregistrement de son dernier album, ses campagnes pour la prévention du cancer colorectal et finalement son mariage avec Lorraine en octobre 2006. Le 12 juin, il lançait son autobiographie intitulée « Aimes-tu la vie ». Malheureusement, la santé n’a pas permis à George Thurston d’y assister. Il a toutefois livré un message écrit qui a été lu par son fils de 25 ans, Maxime. C’est le dernier souvenir que George Thurston aura livré avant son décès.

 

 

 

 

André Robitaille n’a pas peur des défis !

 

Le Gala des Prix Gémeaux serait-il en train de revivre ? Il semble bien que oui. Après une crise qui dure depuis quelques années, voilà que des têtes d’affiches décident maintenant de participer de nouveau à cette grande fête de la télé. Cette fois, c’est André Robitaille qui a choisi de plonger et de relever le défi d’animer le prochain gala. Après deux années sans animateur, le gala avait retrouvé vie l’automne dernier alors que Serge Postigo avait fait un travail remarquable à l’animation. Serge Postigo ne peut toutefois pas reprendre sa fonction, trop occupé par la comédie musicale « Neuf ». De plus, pour l’édition 2007, c’est de nouveau Radio-Canada qui diffusera le gala qui a dû se contenter de Canal D et ARTV au cours des dernières années. Il y a toutefois encore certains producteurs et diffuseurs qui boudent le gala de l’industrie, notamment TVA qui permet toutefois à ses producteurs indépendants d’inscrire leurs séries. C’est ainsi que « Le négociateur » obtient le plus grand nombre de mises en nomination avec 12. « Les hauts et les bas de Sophie Paquin » et « Minuit le soir » sont nommés 11 fois, tandis que « Annie et ses hommes » récoltent 10 nominations.

 

 

 

 

Gaston L’Heureux remonte la pente !

 

La santé n’est pas complètement revenue pour Gaston L’Heureux, mais il continue de lutter pour améliorer sa condition. Pour la première fois depuis son accident d’automobile de mars dernier, il a accepté de se livrer dans les médias et de parler de son handicap. Toujours en traitement au Centre de Réadaptation Physique de Montréal, il est encore tétraplégique et doit se déplacer en fauteuil roulant. En entrevue à l’émission « Bons baisers de France » à Radio-Canada, il a avoué ignorer s’il récupérera toutes ses capacités ou bien s’il gardera des séquelles de ce drame. On se souvient qu’en mars dernier, sa voiture avait fait des tonneaux sur l’autoroute 20. Il avait passé 17 jours aux soins intensifs de l’hôpital Sacré-Cœur de Montréal à la suite de ses blessures. Ayant eu la moelle épinière compressée, il a toujours de la difficulté à bouger ses jambes et sa main droite.

 

 

 

 

François Pérusse papa depuis quelques semaines !

 

Il faut dire qu’il est très discret sur sa vie privée. L’humoriste François Pérusse a toutefois surpris bien des gens lors de l’émission radiophonique « C’t’encore drôle ». Il y est allé de révélations sur sa vie la plus intime en révélant au public qu’il était papa d’un petit garçon depuis le 5 février dernier. L’enfant prénommé Frédéric est ainsi né de sa relation avec une certaine Mélanie qui partage la vie de François Pérusse depuis pas plus d’un an et demi. Dès ses débuts à la radio, alors qu’il popularisa les « 2 minutes du peuple », François Pérusse n’avait pas caché sa relation amoureuse avec la chanteuse Annette Campagne du groupe Hart Rouge. Il avait aussi invité les médias lors de son mariage avec Diane Abran au milieu des années 90. Mais cette fois, il avait gardé jalousement secret son bonheur. Souhaitons à la nouvelle famille de vivre longtemps heureux.

 

 

 

 

Bob Barker a marqué l’histoire des jeux télévisés !

 

Tout le monde a un jour ou l’autre regardé le populaire jeu télévisé américain « The Price Is Right ». L’animateur de cette émission, Bob Barker, est ainsi devenu l’une des figures les plus reconnues du petit écran, partout à travers le monde. Après 35 ans à la barre du mythique quiz, voilà qu’il a décidé de vivre une retraite fort méritée. À l’annonce de son départ, le réseau CBS qui présente ce fameux jeu a annoncé que malgré la retraite de Bob Barker, l’émission lui survivrait et continuerait de faire courir les foules américaines pour la prochaine saison. Il faut toutefois trouver un remplaçant à Bob Barker, ce qui ne sera pas facile puisqu’il incarnait l’âme même de cette tradition télévisuelle. Le nom de Rosie O’Donnell a toutefois circulé, mais aucun remplaçant n’a encore été désigné.

 

 

 

 

Georges Thurston salue une dernière fois son public !

 

Sa maladie, il ne l’a pas cachée. Ses derniers instants, il les a partagés. Soin dernier voyage, il voulait encore y faire participer son public. Le chanteur Georges Thurston, mieux connu sous le nom de Boule Noire, avait précisément demandé que le public puisse lui rendre un dernier hommage après son décès. C’est ce qui s’est vécu. Après une soirée où le public était convié au salon funéraire, ses obsèques étaient célébrées le 22 juin en la Cathédrale de St-Jérôme. Même si les médias n’étaient pas admis à l’intérieur, le public, lui, y avait sa place, et des écrans géants permettaient à ceux qui n’ont pas pu entrer de suivre le déroulement de la cérémonie. À son arrivée à l’église, la veuve de Georges Thurston, Lorraine, a brandi au public un chandail de hockey ayant appartenu à son mari, un geste qui fut apprécié. Quant aux amis artistes de Georges Thurston, ils se sont fait discrets au milieu de la foule. On a toutefois pu apercevoir l’animateur de radio Mario Lirette, les journalistes Roger Sylvain et Richard Martineau, les chanteuses Nancy Martinez et Michèle Richard ainsi que deux membres du groupe les B.B, Patrick Bourgeois et François Jean. Le chanteur Claude Dubois a également lu un poème au cours de la cérémonie religieuse.

 

 

 

 

Paris Hilton : Pauvre petite fille riche !

 

La riche héritière Paris Hilton ne cesse de préoccuper les médias depuis qu’elle a été condamnée à la prison après avoir été reconnue coupable d’ivresse au volant. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’une personnalité aussi médiatisée croupit derrière les barreaux. La justice est peut-être la même pour tout le monde, mais l’écho qui est fait de la sanction est particulièrement à l’avant-scène de l’actualité en ce qui concerne Paris Hilton. Rappelons les faits. Héritière de la chaîne hôtelière Hilton, Paris Hilton a aussi œuvré dans le milieu artistique, comme mannequin et actrice, ce qui fait d’elle l’une des personnalités les plus médiatisées du milieu de la décennie 2000. Elle a notamment fait beaucoup jasé en participant à la téléréalité « The Simple Life » où en petite fille de ville, elle était invitée à vivre un certain temps sur une ferme. En 2006, elle se lance même dans la chanson, mais ses démêlés judiciaires commencent en septembre de la même année. Elle est arrêtée pour une première fois en état d’ivresse au volant et perd son permis de conduire. Au début de 2007, elle est de nouveau arrêtée, cette fois pour excès de vitesse. Mais conduisant sans permis, la jeune femme est alors condamnée à 45 jours de prison. Après avoir tenté en vain de demander grâce, elle doit finalement exécuter sa peine. 72 heures à peine après son incarcération, elle est libérée pour des soi-disant problèmes de santé. La tempête médiatique entourant cette libération étrange incite les autorités à la ramener en prison le lendemain. L’opinion publique crie au traitement de faveur. Le 26 juin, après 22 jours de prison, elle est finalement libérée pour de bon. Sa libération est largement couverte par tous les médias du monde entier. Quelques heures après sa sortie de prison, elle accordait une entrevue télévisée à Larry King à qui elle a raconté les atrocités de sa peine, comme si elle pouvait encore attirer la sympathie du public après une aventure qui montre à quel point quand on est riche, la justice permet toutes les douceurs.

 

 

 

 

« Nitro » défonce la baraque !

 

Avec ses poursuites en voiture et ses cascades, le film « Nitro » d’Alain Desrochers marque une page d’histoire pour le cinéma québécois. Jamais n’aura-t-on vu autant d’action dans l’un de nos films, ce qui plaira sûrement beaucoup à la gente masculine. Mais attention, en plus de l’action, on y retrouve une histoire d’amour touchante qui plaira tout autant à ces dames. Un ancien criminel est bouleversé par la mort imminente de celle qu’il aime alors qu’elle attend une greffe de cœur. L’homme, joué par Guillaume Lemay-Thivierge, fera tout ce qui est en son pouvoir pour lui trouver un cœur compatible avant que l’inévitable se produise. Le film, qui met aussi en vedette Lucie Laurier, Martin Matte, Gaston Lepage et Raymond Bouchard, est promis à un grand succès. En effet, lors de son premier week-end dans les cinémas, « Nitro » s’est classé en tête du box-office québécois en récoltant plus de 1,2 millions de $. Rappelons que la production du film a coûté 7 millions $.

 

 

 

 

Séparation de Sylvain Cossette !

 

C’est une histoire d’amour de plus de 25 ans qui s’est terminé lorsque le chanteur Sylvain Cossette et sa femme Lucie Trudel se sont séparés il y a quelques semaines. Du même coup, Sylvain Cossette perdait également sa gérante, puisque c’est Lucie qui assurait la gestion de sa carrière. Sylvain Cossette a émis un communiqué de presse pour annoncer aux médias sa séparation de celle qu’il avait connue à l’âge de 18 ans et qui lui avait donné deux filles aujourd’hui âgées de 17 et 16 ans. Après 22 ans de vie commune, en juillet 2003, Sylvain Cossette et Lucie Trudel s’étaient mariés pour le meilleur et pour le pire en présence de leurs parents, amis et membres des médias. La cérémonie avait alors été célébrée dans une église d’Otterburn Park.

 

 

 

 

Le roman d’amour d’Éric Lapointe fut de courte durée !

 

Le 26 mars dernier, le chanteur Éric Lapointe se mariait dans une ambiance si romantique que bien des québécoises en étaient jalouses. Il avait épousé sa bien-aimée, Marie-Pier Gaudreault, dans le décor enchanteur des Îles Turquoises. Ce beau conte de fée n’aura pourtant duré que quelques semaines puisque les deux amoureux sont déjà séparés. C’est le chanteur lui-même qui a annoncé sa rupture à son public lors d’un spectacle touchant au Spectrum de Montréal il y a quelques semaines. Certains prétendent toutefois que le rocker se remet passablement bien de sa séparation puisqu’il fréquenterait une comédienne québécoise très en vue, Lucie Laurier. Aucune idylle n’a toutefois été confirmée entre les deux vedettes qui sont amis depuis quelques années déjà. Quelques semaines plus tard, on apprenait que le rocker et sa jeune épouse s’étaient retrouvés après cette courte séparation.

 

 

 

 

Les nouveaux albums de juin 2007 !

 

Kevin Parent, « Fangless Wolf Facing Winter »

Après avoir conquis le cœur des Québécois pendant une dizaine d’années, voici que le gaspésien d’origine Kevin Parent s’attaque au marché anglophone avec son premier album en anglais. On y retrouve le même Kevin Parent avec peut-être un petit peu plus de chien… ou de loup !

 

Corneille, « The Birth Of Cornelius »

Décidément, nos chanteurs québécois semblent avoir adopté la langue de Shakespeare. Après Kevin Parent, c’est au tour de Corneille de tenter sa chance en anglais avec « The Birth Of Cornelius ». Ayant lui-même écrit et composé les 12 pièces de son album, Corneille a avoué avoir trouvé plus facile de travailler en anglais qu’en français.

 

 

 

 

Les nouveautés sur Star Québec

 

Au début du mois de mai, personne n’aurait pu se douter que le chanteur Tony Roman, devenu producteur de cinéma, aurait pu nous quitter aussi rapidement. Son décès a eu l’effet d’une bombe chez les baby-boomers qui en avaient fait l’idole du yé-yé, en 1964, alors que sa chanson « Do wah diddy » défonçait les palmarès. Peu de temps après, il ramenait une jeune chanteuse des États-Unis et lui permettait de lancer sa carrière. Nanette Workman allait devenir l’une des chanteuses les plus importantes du Québec. Après avoir eu beaucoup de succès en duo avec Nanette, Tony Roman abandonnait sa carrière de chanteur pour se consacrer au cinéma. Ces dernières années, il avait travaillé avec Guy A. Lepage sur le film « Camping sauvage qui fut un grand succès du box-office. Star Québec lui consacrait une fiche bio posthume.

 

Comme c’est devenu une tradition, Star Québec consacrait un dossier spécial au Théâtre d’été 2007. Cette année, notre dossier regroupait encore plus de théâtres et de salles de spectacles que l’année précédente, permettant aux lecteurs de tout le Québec d’avoir un aperçu de ce qui se passait dans leur région cet été.