Juin 2006

 

 

 

 

Les manchettes du mois :

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

La musique s’est arrêtée pour Monsieur Pointu !

Radio-Canada veut faire revivre le « Bye-bye » !

Une autre vedette country disparaît !

Hommage à Paul Larocque !

Le trio de « Duo » arrive sur nos écrans !

Un salut bien mérité à Serge Fiori !

Les anglos-canadiens reconnaissent le talent de Guy A. Lepage !

Décès de Jacques Véronneau !

Isabelle Boulay chante du country !

Gildor Roy à la tête de « Caféine » !

Raymond Devos s’en est allé !

Pas assez de preuves contre Guy Cloutier !

Céline Dion nous émerveille depuis 25 ans !

Madonna séduit Montréal !

La main scandaleuse de Paris Hilton !

Décès du producteur Aaron Spelling !

Nicole Kidman épouse un chanteur country !

Jacques Villeneuve se lance dans la chanson !

35 ans de théâtre d’été pour Claude Michaud !

Un nouveau projet emballant pour Patrick Huard !

Les nouveautés sur Star Québec !

 

 

 

 

La musique s’est arrêtée pour Monsieur Pointu !

 

L’un des plus célèbres violonistes folkloriques du Québec, Monsieur Pointu, n’est plus ! Il a été emporté par un cancer des os, très tôt le matin du 7 juin. Il avait 84 ans. Il est mort à sa résidence de Blainville, entouré de ceux qu’il aimait, sa femme Irène et ses quatre enfants. Né en 1922 aux Escoumins sur la Côte-Nord, Paul Cormier avait débuté à jouer du violon à 9 ans. Ses parents n’ayant pas l’argent nécessaire pour lui offrir des cours, il a appris à jouer par oreille. Avant de devenir artiste professionnel, il avait exercé plusieurs métiers, notamment chez Alcan à Chicoutimi. C’est avec son frère Aurèle, un guitariste, qu’il décide un jour de partir pour Montréal pour tenter sa chance. Willie Lamothe le surnomme alors Pointu. En 1970, Gilbert Bécaud qui est à la recherche d’un violoneux pour sa chanson « La vente aux enchères » se fait recommander Pointu. Avec Gilbert Bécaud, il devient alors Monsieur Pointu, titre plus noble. Non seulement il enregistre avec lui « La vente aux enchères », mais il fera avec lui plusieurs tournées qui le conduiront partout en France et dans 22 autres pays. Fort de ce succès, la renommée de Monsieur Pointu le précède, si bien qu’en 1974, l’ONF lui consacre un film. Depuis, même s’il était un peu moins présent sur nos scènes, il travaillait toujours ici et là, accompagnant entre autres Éric Lapointe et Laurence Jalbert. Il avait aussi prêté son nom aux Découvertes de Monsieur Pointu pour donner la chance à la relève. Grand-père de huit petits-enfants, il avait reçu il y a deux mois la médaille de l’Assemblée Nationale pour l’ensemble de sa carrière.

 

 

 

 

Une autre vedette country disparaît !

 

Le monde de la musique country est une fois de plus éploré par la disparition d’un chanteur. Raymond Rouleau est mort dans un accident le 7 juin. Il avait 70 ans. Loin d’être une superstar, il avait quand même roulé sa bosse et écrit de fort jolies pièces du répertoire western. Né en 1936, il aura notamment laissé sa marque avec les chansons « Unis pour la vie » et « Vos noces d’argent ». Il avait également créé une version française de la chanson « Détour ». Raymond Rouleau laisse dans le deuil son épouse Doris, ses enfants Daniel et Jacques, ses deux petits-enfants ainsi que sa mère. C’est la troisième fois cette année que le milieu de la musique country et folklorique est éprouvé par la disparition d’un de ses membres. En mars dernier, le chanteur Édouard Castonguay était emporté par le cancer. Quelques heures avant la mort de Raymond Rouleau, c’était au tour du violoneux Monsieur Pointu de succomber à la maladie.

 

 

 

 

Radio-Canada veut faire revivre le Bye-Bye !

 

Êtes-vous de ces nostalgiques qui s’ennuient de ces parties de fin d’année à regarder le « Bye-Bye » ? Le doux plaisir de milliers de québécois pourrait être de retour dès cette année. En effet, Radio-Canada songe à ramener cette revue de fin d’année présenté chaque 31 décembre de 1968 à 1998. En 2003, Véronique Cloutier avait tenté un retour de ce genre d’émissions en présentant « Ceci n’est pas un Bye-Bye » qui avait connu un bon succès. C’est également à Véronique Cloutier que Radio-Canada a songé comme vedette de ce nouveau « Bye-Bye ». L’histoire ne dit pas si Dominique Michel, l’âme des « Bye-Bye », sera de retour. De toute façon, ce projet n’est encore qu’un projet et rien n’est encore décidé à propos de l’enregistrement d’un nouveau « Bye-Bye ».

 

 

 

Hommage à Paul Larocque !

 

Le journaliste parlementaire Paul Larocque a été honoré vendredi le 9 juin par l’Assemblée Nationale. Après 14 ans de loyaux services pour le compte du réseau TVA, il a couvert pour une dernière fois ce jour-là les débats du gouvernement du Québec. Pour souligner ce grand départ, le président de l’Assemblée Nationale, Michel Bissonnette, lui a remis une médaille spéciale soulignant la qualité de son travail. Journaliste depuis 1976, Paul Larocque était le journaliste attitré de  TVA à l’Assemblée Nationale depuis 1992. À la fin des années 90, il a animé l’émission d’affaires publiques du midi, toujours sur les ondes de TVA. Dès l’automne, il relève un nouveau défi : il se joindra à l’équipe du « TVA 17 heures » de Montréal où il partagera l’animation avec Pierre Bruneau.

 

 

 

 

Le trio de « Duo » arrive sur nos écrans !

 

C’est le 5 juin qu’a été présenté en première mondiale le film « Duo » de Richard Ciupka. Cette première a eu lieu dans la région de Charlevoix où a été tourné le film. À Montréal, il aura fallu attendre le 8 juin pour que soit présenté la première de ce qui s’annonce comme le film de l’été au Québec, mais c’est le 16 juin que l’on pourra voir « Duo » officiellement sur nos écrans. « Duo » met en vedette un trio d’acteurs : Anick Lemay, Serge Postigo et François Massicotte. Gildor Roy et Julie McClemens font également partie de la distribution. Serge Postigo joue le rôle d’un chanteur qui  se produit dans un festival de la chanson. Deux agents d’artistes se font la lutte pour recruter cette future vedette, mais pourraient aussi se laisser tenter par la séduction. Ce n’est pas la première comédie romantique de Richard Ciupka puisque celui-ci nous a déjà donné « Coyote ». Par le passé, il a également réalisé « Le dernier souffle » ainsi que les deux films de « Mademoiselle C. ».

 

 

 

 

Un salut bien mérité à Serge Fiori !

 

Les Francofolies de Montréal nous réservent souvent de magnifiques moments de chanson sur scène. C’est encore une fois ce qui s’est vécu le 10 juin lors du spectacle intitulé « Salut Serge Fiori ». Une dizaine d’artistes de la nouvelle génération ont repris les chansons de l’ancien leader du groupe Harmonium. Éric Lapointe a chanté « L’exil ». Marc Déry a repris  « Aujourd’hui je dis bonjour à la vie ». Catherine Durand a entonné l’immortel « Pour un instant » tandis que Marco Calliari a refait « Dixie » en italien. Stéphanie Lapointe, Boom Desjardins, Loco Locass et le groupe Mes Aïeux ont complété la distribution de ce spectacle mémorable. Accompagné de sa mère Claire, Serge Fiori s’est dit très touché par le spectacle auquel il a assisté.

 

 

 

 

Les anglos-canadiens reconnaissent le talent de Guy A. Lepage !

 

Le Festival International de télévision de Banff en Alberta a reconnu le talent de l’auteur, humoriste et animateur Guy A. Lepage en lui décernant un hommage pour l’ensemble de sa carrière. Il s’est en effet mérité le Sir Peter Ustinov Comedy Award pour le travail effectué pour les émissions « Rock et Belles Oreilles » et « Un gars, une fille ». Âgé de 45 ans, ce n’est pas la première fois que Guy A. Lepage reçoit un prix pour l’ensemble de son œuvre, ayant été récompensé du Grand Prix de l’Académie lors du gala des Prix Gémeaux. Par contre, c’est la première fois qu’un francophone reçoit cet honneur au Canada anglais. En faisant le point sur sa carrière, Guy A. Lepage a précisé qu’il était très fier d’être à la barre de l’émission « Tout le monde en parle » puisque celle-ci lui permet d’avoir une œuvre sociale utile plutôt que de faire seulement du divertissement. Il travaille présentement à deux projets de films.

 

 

 

 

Décès de Jacques Véronneau !

 

L’équipe de Télé-Québec est en deuil. Le journaliste et animateur Jacques Véronneau est décédé le 6 juin au terme d’une longue bataille contre le cancer. L’homme de 61 ans à laissé sa marque à la télévision en animant « Chasseur d’idées » à  partir de 1999, puis « Points chauds » dès 2002. À l’emploi de Télé-Québec depuis une vingtaine d’années, il avait débuté sa carrière à Radio-Canada. D’abord, à compter de 1972, il oeuvra comme journaliste à différentes émissions d’affaires publiques, dont « L’objectif », « Les affaires et la vie » et « Le point ». En 1991, il est nommé directeur de l’information à Radio-Québec, puis responsable des émissions de sciences, services et société. Il a aussi travaillé comme producteur de plusieurs documentaires. Jacques Véronneau laisse dans le deuil son épouse Sophia ainsi que ses enfants Yanne, Élodie et Sacha.

 

 

 

 

Isabelle Boulay chante du country !

 

L’émotion était au rendez-vous le 13 juin alors qu’Isabelle Boulay se produisait aux Francofolies de Montréal. C’est à un spectacle fort particulier qu’elle avait convié le public puisqu’elle présentait un spectacle totalement country ce soir-là. Elle s’était bien entourée la petite Boulay ce soir-là pour se rappeler de sa tante Adrienne qui lui a fait découvrir la musique country quand elle la gardait alors qu’elle était enfant. Sur scène avec elle, Mara Tremblay, Stephen Faulkner et Paul Daraîche avec qui elle chanta en duo « Un verre sur la table », un classique du répertoire country. Mais le moment fort de la soirée fut sans contredit la présence de Renée Martel qui est venue faire en duo avec Isabelle Boulay la chanson « Un amour qui ne veut pas mourir ». Ce duo s’est mérité une ovation qui a fait trembler les murs du théâtre Maisonneuve. À la sortie du spectacle, une seule question tenaillait le public et les critiques : à quand un album country pour Isabelle Boulay ?

 

 

 

 

Raymond Devos s’en est allé !

 

Un monument de l’humour français, Raymond Devos, s’est éteint le 15 juin à l’âge de 83 ans. Bien qu’ayant attristé tous ceux qui le connaissaient et l’admiraient, la nouvelle n’a pas surpris outre mesure. Raymond Devos avait été foudroyé par une attaque cérébrale il y a quelques semaines et son état de santé n’était pas au meilleur depuis ce temps. C’est une seconde attaque cérébrale qui aurait eu raison de l’homme. Né le 9 novembre 1922, déjà enfant il s’était trouvé le don de raconter des histoires. Il s’inscrit donc à des cours de théâtre qu’il doit interrompre à cause de la guerre. Lorsque les jours sombres s’achèvent, il étudie le mime et commence à travailler avec deux amis au sein du groupe Les Trois Cousins. souhaitant interpréter ses propres textes, il s’essaie en one-man show en 1956 et obtient un énorme succès. La force de son humour réside dans sa poésie et dans ses jeux de mots. Il sera en vedette sur les plus grandes scènes de France, notamment à Bobino et à l’Olympia. Son talent le conduit même ailleurs dans le monde. Il se produit entre autres au Québec, lors du Festival Juste pour Rire. Il se lie d’ailleurs d’amitié avec le chanteur et fantaisiste Jean Lapointe. Au cours de sa carrière, il joue au cinéma à trois reprises dans « Vous n’avez rien à déclarer », « Tartarin de Tarascon » et « Pierrot le fou ». Il a toujours été fort discret sur sa vie privée. On sait néanmoins qu’il épousa Simone Beguin en 1959. Le couple demeure cependant sans enfants. La nouvelle de son décès a été annoncée par son avocat Jean-François Le Forsonney.

 

 

 

 

Gildor Roy à la tête de « Caféine » !

 

C’est l’animateur, chanteur et comédien Gildor Roy qui a été choisi par la direction de TQS pour reprendre l’animation de son émission matinale « Caféine ». C’est la première fois que Gildor travaille pour le compte de TQS à titre d’animateur, mais au milieu des années 90, il avait joué l’un des rôles principaux dans la télésérie policière « 10-07 ». Gildor n’en est pas à sa première expérience comme animateur. Il a longtemps été morning man à la radio aux côtés de Michel Barrette. On se souvient également qu’il a animé « L’île de Gildor » à Radio-Canada pendant deux étés consécutifs. Après 7 ans dans la peau de Germain Langlois dans la comédie « Km/h », le voici donc prêt à relever un nouveau défi dès le 14 août à 5h30 du matin.

 

 

 

 

Pas assez de preuves contre Guy Cloutier !

 

Aucune nouvelle accusation d’agression sexuelle ou de pédophilie ne sera portée contre l’ex-imprésario Guy Cloutier. Condamné à la prison pour des gestes posés à l’endroit de sa protégée, la chanteuse Nathalie Simard et d’une autre victime, il était éligible à une libération conditionnelle il y a quelques semaines. Mais au moment d’être remis en liberté, une nouvelle présumée victime avait envoyé un courriel pour porter plainte contre des gestes de Guy Cloutier à son endroit. Sa remise en liberté avait été reportée, le temps qu’on enquête sur ces nouvelles allégations. Les preuves dans cette nouvelle affaire n’étant pas suffisantes, les autorités n’ont eu d’autre choix que de laisser tomber la possibilité de porter de nouvelles accusations. Guy Cloutier, qui avait toujours clamé son innocence au sujet de cette nouvelle plainte, pourra donc se prévaloir de nouveau de son droit à la libération conditionnelle.

 

 

 

 

Céline Dion nous émerveille depuis 25 ans !

 

Le 19 juin 1981, la jeune chanteuse Céline Dion entrait dans nos maisons et dans nos cœurs pour la toute première fois en interprétant la chanson « Ce n’était qu’un rêve » à l’émission « Michel Jasmin ». 25 ans plus tard, la célébration de son quart de siècle de carrière est grandiose. En 25 ans, Céline Dion est passé d’une toute jeune fille issu d’une petite municipalité du Québec à star mondiale. Elle détient même le titre de la personnalité féminine ayant vendu le plus d’albums au monde. Pour souligner cet anniversaire, la télévision diffuse une programmation spéciale lui rendant hommage. C’est à Musimax que revient la palme de la plus grande célébration puisque les 19 et 20 juin, une présentation spéciale de 25 heures a été élaborée tout spécialement pour ces 25 années de succès. ARTV rend également un bel hommage à la chanteuse. Après avoir présenté le 17 juin deux spectacles de Céline (« 10 ans déjà » datant de 1991 et « Céline au stade de France » de 1999), ils poursuivent tout l’été en nous offrant une émission dédiée à Céline chaque dimanche. À TVA, le 16 juin on nous offrait l’émission « Un an avec Céline » que Julie Snyder avait animé en 1999. Puis, le 17 juin, une émission spéciale, « 25 ans d’amour, 25 ans de télé », nous a permis de revivre les grands moments de télévision que nous a fait vivre Céline au cours de sa carrière. Le même soir, TQS présentait une émission spéciale de « Flash » où l’on a rappelé chacun de ses passages à l’émission depuis le début de la série, en 1994. D’autres émissions seront également présentées au cours des prochains jours à Radio-Canada, TVA et Prise 2. Malgré la fête soulignée au Québec, Céline continue de présenter son désormais célèbre spectacle à Las Vegas.

 

 

 

La main scandaleuse de Paris Hilton !

 

L’actrice Paris Hilton a réussi à semer tout un émoi le 18 juin dernier lors de son passage au MuchMusic Video Awards de Toronto. Alors qu’elle faisait la fête après le gala, la blonde vedette a été aperçue main dans la main avec le gardien de but de l’Avalanche du Colorado, José Théodore. Des photos de la petite escapade du couple ont même circulé dans les médias au lendemain de cette fiesta. Le problème, c’est que José Théodore est déjà casé avec une personnalité en vue du Québec, Stéphanie Cloutier, la fille de l’ex-imprésario Guy Cloutier dont l’histoire a été fortement médiatisée ces dernières années. De plus, Stéphanie et José sont parents d’une petite fille, Romi, depuis à peine trois mois. À la suite de cette histoire qui a fait la une de plusieurs journaux et magazines, Stéphanie Cloutier aurait annoncé à son amoureux que leur relation était terminée. Il est fort peu probable que José Théodore se retrouve en couple avec Paris Hilton qui affirme à qui veut l’entendre qu’elle apprécie au plus haut point sa vie de célibataire. Paris Hilton s’est entre autre fait connaître comme vedette de la téléréalité « The Simple Life », dont le concept a été repris au Québec dans « La vie rurale » par Anne-Marie Losique et Jacynthe.

 

 

 

 

Madonna séduit Montréal !

 

Le passage de Madonna à Montréal n’est pas passé inaperçu. Dès le 20 juin, une foule immense attendait l’arrivée de la star à l’Hôtel St-James où elle logeait. Par contre, Madonna est habituée à déjouer les mers humaines et son arrivée s’est faite en toute discrétion. Des centaines de fidèles ont attendu patiemment près de l’hôtel pour avoir le plaisir de ne l’entrevoir que quelques secondes. C’est finalement mercredi et jeudi soir, au Centre Bell, que les vrais fans ont pu passer un moment en compagnie de leur généreuse idole qui leur a offert un spectacle digne de sa réputation de « Material Girl ». S’adressant même à la foule en français, Madonna a entonné ses plus grands succès ainsi que ses nouvelles pièces de la tournée « Confessions Tour ». L’un des moments forts de la soirée, ce fut sans doute l’interprétation de la chanson « Live To Tell » qu’elle chante sur une immense croix garnie de petits miroirs et portant une couronne d’épines. La Madonna, elle aime encore choquer, mais elle sait surtout séduire son public conquis d’avance.

 

 

 

 

Décès du producteur Aaron Spelling !

 

La télévision américaine vient de perdre un personnage important de son histoire ! Le producteur Aaron Spelling, qui nous a donné les séries les plus connues des années 80 et 90, est mort le 23 juin dans son manoir de Los Angeles. Il avait 83 ans. Il avait été victime d’une première attaque cardiaque le 18 juin avant d’être emporté par la grande faucheuse quelques jours plus tard. Né en 1923 à Dallas, il débute comme auteur et metteur en scène au théâtre. Il essaie même d’être acteur, mais abandonne vite ce travail. Travailleur acharné, il se lance toutefois dans la production télévisuelle. Il produira de nombreuses séries télévisées, surtout pour le réseau ABC. Ses succès sont nombreux. Pensons au « Dick Powell Show », « Starsky et Hutch », « La croisière s’amuse », « Drôles de dames », « L’île fantastique », « Hotel » et « Place Melrose » pour ne nommer que celles-là. Son plus grand succès demeure toutefois « Dynastie », série mettant en vedette Joan Collins, Linda Evans et John Forsythe, qui garda l’antenne de 1981 à 1989. Après la fin de cette série à grand déploiement, il récidive avec « Beverly Hills 90210 » dans laquelle sa fille, Tori Spelling, tient le rôle de Donna. Encore une fois, c’est le succès. Côté personnel, dans les années 50, il épouse l’actrice Carolyn Jones, vedettes principale de la série « The Addams Family ». Leur union dure 13 ans. Puis, en 1968, il se marie au grand amour de sa vie, Candy, qui était toujours à ses côtés au moment de son décès, et qui lui a donné deux enfants, l’actrice Tori Spelling et l’acteur Randy Spelling.

 

 

 

 

Nicole Kidman épouse un chanteur country !

 

L’actrice Nicole Kidman était de retour dans son  pays natal à la fin juin et elle avait une bonne raison d’y retourner. En effet, c’est dans une église de Sydney en Australie qu’elle a pris pour époux le chanteur country Keith Urban le 25 juin. Âgée de 39 ans, la rousse actrice est sortie d’une Rolls Royce, vêtue de blanc, au bras de son père Antohny, dans la plus pure tradition catholique. Nicole Kidman a certes jadis été l’épouse de l’acteur Tom Cruise, mais comme leur union avait été célébrée par l’Église de Scientologie, aucun obstacle n’a empêché la belle Nicole de convoler de nouveau. Après la cérémonie religieuse, des dizaines d’invités ont participé à la réception, dont les acteurs Hugh Jackman, Naomi Watts et Russell Crowe. Nicole Kidman fut la vedette de plusieurs films populaires dont « Moulin rouge », « Eyes Wide Shut », « Dogville » et « Les heures » pour lequel elle remporta un Oscar. Quant à Keith Urban, originaire de Nouvelle-Zélande, il s’impose déjà comme un grand du country, ayant été récompensé d’un Grammy en 2006.

 

 

 

 

Jacques Villeneuve se lance dans la chanson !

 

Le coureur automobile Jacques Villeneuve aura maintenant une nouvelle carrière. En effet, il a décidé de se lancer dans la chanson. Il a profité du week-end du Grand Prix de Montréal pour lancer le premier extrait de son premier album. C’est donc lundi le 26 juin qu’il a présenté en primeur sa chanson « Accepterais-tu », imprimée à 5 000 copies. Le lancement a eu lieu au restaurant de Villeneuve, le Newton, à Montréal. S’accompagnant lui-même à la guitare, la pièce a déjà commencé à tourner à la radio. Reste à savoir si le succès suivra. C’est au milieu des années 90 que Jacques Villeneuve est entré dans le monde de la Formule 1, par la grande porte ! Enfant de la balle, son nom le précède. Quand on est le fils de Gilles Villeneuve, c’est normal dans ce domaine ! En 1997, il est proclamé champion du monde, devançant même le célèbre Michael Schumacher. Mais depuis, les échecs n’ont cessé de s’accumuler pour Villeneuve. Toujours actif en course automobile, il n’a pas encore renoué avec le podium lors du Grand Prix de Montréal du 25 juin, mais garde l’espoir que sa carrière de chanteur puisse prendre son envol. L’album de Villeneuve sera lancé au cours des prochaines semaines.

 

 

 

 

Un nouveau projet emballant pour Patrick Huard !

 

À compter du mois de janvier prochain, Patrick Huard serait de retour de façon régulière au petit écran. En effet, le réseau TVA lui offre une émission hebdomadaire de 30 minutes avec son personnage de chauffeur de taxi. Pendant une course dans sa voiture, il s’entretiendrait avec des personnalités connus du milieu culturel, politique ou sportif sur des sujets qui touchent l’actualité. Les tournages se feraient cet automne dans la grande région de Montréal. L’histoire d’amour entre  Patrick Huard et la télévision se poursuit donc. Alors qu’il faisait ses débuts comme humoriste, il fut un invité régulier du talk-show « Ad Lib » animé par Jean-Pierre Coallier. Puis, il joua dans la comédie « Là tu parles » aux côtés de Sylvie Boucher. Sa carrière de comédien était lancée. Au fil des ans, on a pu le voir dans les séries « Réseaux », « Music-hall », « Cover Girl » et « Au nom de la loi ». Au début de l’année, il joignait l’équipe du « Cœur a ses raisons ». Son prochain rôle important à la télé pourrait bien être dans « Taxi 22 », le titre provisoire de sa future émission.

 

 

 

 

35 ans de théâtre d’été pour Claude Michaud !

 

Le comédien Claude Michaud est sans contredit l’un de nos grands comédiens québécois. Maître dans l’art de la comédie, il a surtout laissé sa marque au théâtre d’été. Cette année, il en est à sa 35ième pièce de théâtre d’été avec « Libre échange », présenté au Théâtre Le Patriote de Ste-Agathe-des-Monts. À l’occasion de la première de la pièce, le 22 juin, ses amis et collègues du métier étaient venus célébrer avec lui cet anniversaire. Parmi eux, Gilles Pelletier, Françoise Graton, Janine Sutto et même Sœur Angèle lui ont témoigné leur affection. Ce soir-là, Claude Michaud était aussi entouré des autres interprètes de la pièce « Libre échange ». La troupe est formée de Marie-Christine Perreault, Julie Ménard, Manon Gauthier, Normand Lévesque, Harry Standjofski et le vétéran Michel Dumont qui partage la vedette de la pièce avec Claude Michaud. « Libre échange » est présenté au Patriote jusqu’au 26 août.

 

 

 

 

Les nouveautés sur Star Québec !

 

*

Il y a 25 ans, une petite fille de Charlemagne faisait ses premiers pas dans la chanson en participant à  une émission de variétés de Télé-Métropole. Ce soir-là, on n’aurait jamais pu croire que cette Céline Dion deviendrait l’une des plus grandes chanteuses au monde. Malgré son énorme succès, elle n’a jamais oublié ses racines. Revivez son ascension vers la gloire en consultant sa fiche-bio.

 

 

 

 

*

Chaque année, au Québec, c’est une tradition d’aller voir du théâtre d’été. Pour savoir quoi aller voir, Star Québec présentait un document Spécial théâtre d’été 2006.