Décembre 2005

 

 

 

 

Les manchettes du mois :

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

René Lévesque devra attendre !

Gloria Lasso n’est plus !

Une québécoise à « Star Academy » en France !

Hugo St-Cyr papa depuis 5 mois !

Les prix Gémeaux : Une vingtième année sobre !

« 2005 revue et corrigé » ramène la tradition des « Bye-bye » !

John Lennon ne sera jamais oublié !

Robert Morin présente son père !

Céline Dion à « L’école des fans » !

Richard Pryor, une légende de la comédie s’éteint !

« Les Boys 4 » arrivent enfin !

Matt Damon se marie !

Guy A. Lepage est séparé !

« Watatatow » revit !

Un bête accident pour Grégory Charles !

La Soirée des Masques nous donne le goût du théâtre !

Marc Favreau n’est plus, mais Sol vivra toujours !

Décès de l’acteur John Spencer !

Le mariage d’Elton John passera à l’histoire !

Décès de l’auteur Noël Audet !

Michèle Richard arrêtée de nouveau !

Tom Jones anobli par la Elizabeth II !

Les albums de Noël, cuvée 2005 !

Les nouveautés sur Star Québec !

 

 

 

 

René Lévesque devra attendre !

 

Une télésérie sur la vie et la carrière de l’ancien premier ministre du Québec René Lévesque devait être présentée à Radio-Canada en janvier. Voilà qu’au lendemain du déclenchement des élections fédérales alors que le gouvernement de Paul Martin fut renversé, la Société d’État a annoncé que la série ne serait pas présentée tel que prévu. Radio-Canada soutient qu’au cours d’une campagne électorale, on ne pouvait pas se permettre de présenter une série sur un homme politique, au risque de perdre la neutralité. Une autre série sur l’ancien premier ministre de la Saskatchewan, Tommy Douglas, a aussi été retirée des ondes par CBC pour la même raison. Les nouvelles de dates de diffusion seront connues plus tard.

 

 

 

 

Une québécoise à « Star Academy » en France !

 

Une étoile est née. Ély, une québécoise originaire de St-Lin dans les Laurentides, a participé à la série « Star Academy » en version française de France. La jeune chanteuse a su faire honneur à son pays d’origine puisqu’elle a été éliminée, au début de décembre, lors de la finale féminine de la série. Au cours de ces quelques semaines passées en Europe, Ély a eu la chance de côtoyer de grandes stars de la chanson dont Isabelle Boulay et Carlos Santana. De son vrai nom Éliane Breton, sa binette a pu être vue chaque semaine par une moyenne de 8 millions de téléspectateurs. Déjà une compagnie de disques lui a proposé un contrat et un spectacle en Europe est prévu. Il est à parier que sa carrière est lancée sur le marché international.

 

 

 

 

Gloria Lasso n’est plus !

 

La chanteuse française d’origine espagnole Gloria Lasso n’est plus ! Elle est morte le 4 décembre à Cuernavaca au Mexique à l’âge de 83 ans. Née à Barcelone le 25 novembre 1922, elle avait immigré en France en 1954. C’est peu de temps après qu’elle a connu le succès comme chanteuse avec les chansons « Hola que tal » et « Amour et castagnettes ». C’est par contre la pièce « Étranger au paradis » qui l’établit comme vedette. Au fil des années, elle accumule les grands succès : « Sois pas fâché », « Buenas noches mi amor », « Bon voyage » et l’intemporelle « Padre Don José » ». Au début des années 60, elle s’exile au Mexique, mais retourne régulièrement chanter en France. Les journaux à potins lui attribuent neuf mariages tout au long de sa vie, mais Gloria Lasso avait affirmé en 2003 qu’en réalité elle n’avait été mariée que six fois.

 

 

 

 

Les Prix Gémeaux : une vingtième année sobre !

 

C’était soir de fête pour la télévision le 4 décembre alors que Canal D présentait la vingtième édition du Gala des Prix Gémeaux. C’est à un gala dépouillé mais efficace auquel les téléspectateurs ont eu droit. La télésérie « L’héritière de Grande Ourse » est la grande gagnante, remportant huit trophées, dont celui de la meilleure série dramatique et celui de la meilleure actrice, décerné à Fanny Mallette. Du côté téléroman, c’est « Annie et ses hommes » qui a eu son heure de gloire en remportant sept Gémeaux, dont ceux du meilleur téléroman, de la meilleure interprétation féminine et masculine (Guylaine Tremblay et Denis Bouchard) et des meilleurs acteurs de soutien (Hélène Bourgeois-Leclerc et Marc Béland). En comédie, les prix d’interprétation sont allés au couple du « Cœur a ses raisons », Marc Labrèche et Anne Dorval. Du côté des rôles de soutien en comédie, c’est la série « Rumeurs » qui s’est démarquée grâce aux performances de Véronique LeFlaguais et Christian Bégin. Les autres prix d’interprétation ont été décernés à Claude Legault (« Minuit le soir »), Stéphane Breton (« Le négociateur »), Micheline Bernard (« Vice caché »), Mirianne Brûlé (« Ramdam ») et Maude Guérin (« Watatatow »). Dans la catégorie variétés, humour, talk-show et jeu, « Tout le monde en parle » a reçu le prix de la meilleure série alors que son animateur, Guy A. Lepage, a aussi été récompensé. Le producteur Vincent Gabriele a aussi été honorés en recevant le Grand Prix de l’Académie pour l’ensemble de sa carrière. Bref, la soirée fut très agréable malgré la dissidence de certains diffuseurs et producteurs qui se sont retirés de la course. C’est Sophie Prégent, Patricia Paquin et Patrick Masbourian qui ont eu la lourde de tâche d’animer la soirée alors que Lison Paré (Josée Deschênes) de « La petite vie » était l’hôtesse. Toute cette équipe peut dire « Mission accomplie » !

 

 

 

 

Hugo St-Cyr papa depuis 5 mois !

 

La nouvelle n’a pas été tellement médiatisée. Le 22 juin 2005, le comédien Hugo St-Cyr est devenu papa d’un premier enfant, une petite fille prénommée Charlotte. La maman est elle aussi comédienne. Il s’agit d’Isabelle Guérard qui tenait le rôle de Manu dans le téléroman jeunesse « Watatatow ». C’est d’ailleurs sur le plateau de cette émission que les deux tourtereaux se sont connus il y a quelques années, puisque Hugo St-Cyr y a tenu le rôle de Michel Couillard pendant près de 14 ans. Outre sa petite famille, Hugo St-Cyr a aussi d’autres projets. Il tourne présentement dans une télésérie qui portera sur les événements entourant la crise d’octobre de 1970.

 

 

 

 

« 2005 revue et corrigé » ramène la tradition des Bye-Bye !

 

Le Théâtre du Rideau Vert a eu l’excellente idée de faire revivre une tradition, celle des revues humoristiques de l’année, flambeau tenu pendant une trentaine d’années par les « Bye-Bye » de Radio-Canada. Dans une mise en scène de Joël Legendre, une pléiade de comédiens, dont Mahée Paiement, rappellent avec humour les événements marquants de l’année. Au programme, une version de « Libérez-nous des libéraux » de Loco Locass, une parodie de Marie-Chantal Toupin, une autre de Pierre Bruneau qui couvre le décès du pape, la Commission Gomery et plusieurs autres numéros, passant de la variété à l’humour. Le spectacle est présenté jusqu’au 17 décembre et sera repris du 7 au 14 janvier.

 

 

 

 

Robert Morin présente son père !

 

Dans son plus récent film, « Petit pow pow Noël », le cinéaste Robert Morin a tourné avec son père. André Morin est décédé peu de temps après le tournage de ce film. Le cinéaste affirme que c’est par respect pour son père qu’il a quand même permis la sortie en salle de sa nouvelle œuvre. Robert Morin ne se cache pas pour dire que sa relation avec son père n’a jamais été facile. Il a donc décidé d’exorciser sa mémoire en se rendant au centre d’accueil où résidait le vieil homme handicapé et en tournant ce film qui semble très près de la réalité. Pourtant, Robert Morin affirme qu’il s’agit d’une œuvre de fiction, mais comme elle se base sur des faits autobiographiques, il y a de quoi s’y méprendre. « Petit pow pow Noël » est donc un film déconseillé aux coeurs sensibles puisqu’il renferme des sujets arides et des images crues.

 

 

 

 

John Lennon ne sera jamais oublié !

 

C’était il y a 25 ans ! Le 8 décembre 1980, le chanteur John Lennon rentre à son appartement de New-York en compagnie de sa conjointe Yoko Ono après une session d’enregistrement. Près de chez-lui, un jeune perturbé mentalement, Mark David Chapman, l’attend. Il le tire dans le dos. John Lennon s’effondre et meurt quelques minutes plus tard alors qu’on l’amène à l’hôpital. La mort de John  Lennon attriste toute une génération qui l’a adulé. À l’époque où il faisait partie des Beatles, il a collaboré avec ses amis à faire évoluer la musique à travers le monde. Sa carrière solo aura aussi été jalonnée de succès inoubliables, dont l’immortel « Imagine », qui figure en tête de palmarès lorsqu’il est question des meilleures chansons de tous les temps. Il y a aussi « Give Peace A Chance » qui donne toujours un petit pincement au cœur quand on pense qu’un tel apôtre de la paix a connu une mort aussi violente. Le 8 décembre 2005, à l’occasion du 25ième anniversaire de sa disparition, des milliers de personnes se sont souvenus de lui. À Liverpool, où il est né, des fleurs et des messages d’admirateurs ont été déposés sur Matthew Street, où les Beatles ont fait leur début au Cavern Club. À New-York, toute la journée, le public s’est relayé au Strawberry Field de Central Park pour rendre hommage à celui qui a révolutionné le monde musical.

 

 

 

 

Céline Dion à « L’école des fans » !

 

La chanteuse Céline Dion a participé à une émission spéciale de « L’école des fans » animé par Charles Lafortune. Six enfants, âgés de 7 et 8 ans, ont pu chanter en sa présence les plus grands succès de cette star internationale. Certains ont même eu le privilège de chanter en duo avec Céline, dont le petit Francis Bernier qui avait choisi de chanter « Sous le vent » qu’elle a endisqué avec Garou. L’émission a été présentée le 11 décembre à TVA. Céline Dion a toujours été généreuse pour les enfants. Aussi, peu de temps avant l’enregistrement, elle participait à une conférence de presse pour annoncer le résultat de la campagne de financement Grandir de l’Hôpital Ste-Justine. Cette année, 125 millions de dollars ont été amassés pour les enfants malades, du jamais vu dans le milieu de la santé. Céline Dion et René Angélil, qui parrainaient l’événement, y sont sûrement pour quelque chose.

 

 

 

 

« Les Boys 4 » arrivent enfin !

 

C’était sans doute l’un des films les plus attendus de l’année, mais voilà qu’après plusieurs mois d’attente, le film « Les Boys 4 » est enfin sorti en salle le 9 décembre. Réalisé par Georges Mihalka, le scénario nous ramène nos personnages préférés qui ont continué d’évoluer pendant cinq ans. Leurs vies ont changé, à commencer par notre Méo national (Pierre Lebeau) qui a délaissé le crime organisé pour se lancer en affaires. Stan (Rémy Girard) s’est retiré et a laissé sa brasserie à Léopold (Michel Charrette).Et que dire de Fern (Paul Houde) devenu livreur de pizza. Mais leur passion commune, le hockey, demeure bien vivante et plus que jamais, ils nous en donneront plein la vue. Toujours de la distribution, on retrouve Patrick Labbé, Roc Lafortune, Serge Thériault, Yvan Ponton, Luc Guérin et Marc Messier. Gildor Roy et Réal Béland se joignent aussi à l’équipe. Leur nouveau défi : s’attaquer aux Légendes du Hockey qui leur donneront sûrement du fil à retordre. Est-ce que nos Boys seront toujours d’attaque ?

 

 

 

 

Richard Pryor, une légende de la comédie s’éteint !

 

Le monde de la comédie américaine vient de perdre l’une de ses stars. L’acteur comique Richard Pryor a succombé à une crise cardiaque le 10 décembre. Il avait 65 ans. Vedette de plusieurs films, dont « Le jouet », il avait régulièrement été le partenaire de l’acteur Gene Wilder. En plus d’être un acteur reconnu, il était également un stand up comique qui n’avait pas peur de choquer, abordant des thèmes aussi délicats que le racisme. Il était d’ailleurs bien placé pour parler de ce sujet étant lui-même de race noire. Son humour avait inspiré plusieurs de ses camarades dont Eddie Murphy et Whoopi Goldberg. Ayant connu son heure de gloire dans les années 80, sa carrière avait périclité alors qu’il s’était gravement brûlé en se préparant une injection de cocaïne. Atteint par la suite de sclérose en plaques, la maladie ne lui permettait plus de reprendre son travail de jadis.

 

 

 

 

Matt Damon se marie !

 

L’acteur Matt Damon n’est plus célibataire. Il a épousé celle qu’il fréquentait depuis déjà un certain temps, Luciana Bozan. La cérémonie s’est déroulée dans la plus grande intimité le 9 décembre à New-York. La nouvelle a été rendue publique quelques jours plus tard par Jennifer Allen, l’agent de l’acteur de 35 ans. Matt Damon s’est bien fait connaître pour ses rôles dans « Ocean’s Eleven » et « Le destin de Will Hunting » où il excellait dans le rôle principal en plus d’avoir collaboré au scénario. Seulement quelques intimes des deux tourtereaux ont assisté à l’échange des vœux.

 

 

 

 

Guy A. Lepage est séparé !

 

Le populaire animateur de l’émission « Tout le monde en parle », Guy A. Lepage, ne vit plus avec celle qui partageait sa vie depuis près de vingt ans, Louise Richer. Le principal intéressé a même confirmé la nouvelle à un journal spécialisé, précisant qu’il ne formait plus un couple avec Louise depuis plusieurs mois déjà. Louise Richer, qui est aussi directrice de l’École Nationale de l’Humour, a aussi été comédienne, notamment dans le téléroman « Cormoran » et dans la comédie « Un gars, une fille » où elle tenait le rôle de Loulou, aux côtés de son amoureux qui a fait de cette série un succès international. Le couple a eu un fils, Théo, aujourd’hui adolescent, que le public a pu également découvrir dans « Un gars, une fille ».

 

 

 

 

« Watatatow » revit !

 

Toute une génération d’adolescents est devenue adulte en regardant « Watatatow ». La série qui se voulait d’abord une série jeunesse est devenue un téléroman écouté par des gens de tous les âges, mieux encore : une véritable série culte. Pendant 14 ans, les personnages ont évolué dans des univers reflétant la réalité sociale des adolescents et des jeunes adultes des années 90 et 2000. Question de se rappeler de magnifiques souvenirs, Radio-Canada vient de lancer un coffret DVD regroupant les meilleurs épisodes de la saison 1 de la série. Plusieurs souriront sûrement en revoyant Hugo St-Cyr à ses débuts, alors qu’il n’était même pas encore pubère. D’autres souvenirs rejailliront en redécouvrant des comédiens qui ont fait leurs débuts à « Watatatow » avant de poursuivre une brillante carrière ailleurs, comme Catherine Sénart et Robert Brouillette. Bref, « Watatatow » en DVD, voilà un cadeau que plusieurs rêveraient d’avoir sous le sapin pour Noël.

 

 

 

 

Un bête accident pour Grégory Charles !

 

Le chanteur Grégory Charles a été victime d’un bête accident lors de l’un de ses spectacles présenté au Centre Bell. L’artiste de 37 ans est tombé de scène, se disloquant et se fracturant le coude gauche. Grégory Charles a été conduit à l’urgence de l’Hôpital Général de Montréal où on a dû procéder à une opération. Pendant un certain temps, il a été question d’insérer une plaque de métal et des vis au poignet, ce qui aurait sérieusement compromis sa dextérité de pianiste. Heureusement, le personnel médical n’a pas eu besoin d’en arriver là et la dextérité de l’homme à tout faire du showbizz a été préservée. Toutefois, la convalescence sera longue puisque Grégory Charles devra se soumettre à des traitements de physiothérapie.

 

 

 

 

La Soirée des Masques nous donne le goût du théâtre !

 

Pour la première fois de son histoire, la Soirée des Masques, qui avait lieu le 18 décembre, nous a vraiment donné le goût d’aller au théâtre. Au lieu des traditionnelles blagues destinées aux gens du milieu et aux initiés, les présentateurs de la soirée ont plutôt acté comment se déroule la création d’une pièce. Anne Dorval, Serge Postigo, Guylaine Tremblay et David Savard ont donc réussi à créer une ambiance agréable lors de ce spectacle. Du côté des récompenses, la pièce « La cloche de verre », présentée au Théâtre de Quat’Sous, est sortie grande gagnante de la soirée en récoltant 5 trophées, dont celui destiné à la meilleure actrice pour Céline Bonnier. Du côté personnel, c’est Alexandre Goyette qui a fait meilleure figure puisqu’il a récolté deux prix pour sa pièce « King Dave », celui du meilleur texte original et celui du meilleur acteur. Deux prix ont aussi été remporté par la pièce « Le projet Andersen » de Robert Lepage, dont le tant convoité Masque du public. Les prix pour les acteurs de soutien sont allés à Catherine Bégin et Jean-François Casabonne.

 

 

 

 

Marc Favreau n’est plus, mais Sol vivra toujours !

 

Le comédien Marc Favreau nous a quittés le 17 décembre à la suite d’un cancer qui le minait depuis quelques semaines. Très peu de gens savaient que l’homme de 76 ans luttait pour sa vie. C’est donc avec grand étonnement que tous ont appris sa disparition. Discret sur sa vie, le public connaissait davantage Sol, son personnage de clochard sympathique, magicien des mots. Né à Montréal en 1929, Marc Favreau a débuté dans le milieu au cours des années 50 alors qu’il fabriquait des décors pour le théâtre. Comme comédien, il débute en 1954 où il joue dans la pièce « Don Juan ». Il obtient au même moment son premier engagement à la télé en tenant le rôle de Beau-Blanc dans le téléroman « Le survenant ». C’est dans le cadre de l’émission pour enfants « La boîte à surprises » qu’il crée son personnage de Sol. Il forme d’abord le duo Bim et Sol, puis Sol et Bouton, mais c’est son dernier duo qui demeure éternel, celui de « Sol et Gobelet ». « Sol et Gobelet » auront même leur propre émission de 1968 à 1972. La série sera par la suite présentée longtemps en reprises. Encore en 2005, « Sol et Gobelet » a été lancé en coffret DVD, permettant ainsi aux deux populaires bouffons de survivre au passage du temps. Après la fin de la série, Marc Favreau a continué d’habiter Sol sur scène en présentant des spectacles solos où ses jeux de mots ont fait le bonheur de milliers d’amateurs d’humour fin, au Québec, mais aussi partout dans la francophonie. Sol s’est également produit sur disques où quelques-uns de ses monologues ont été enregistrés. Une nouvelle série de spectacles était prévu pour Sol au début de 2006. Par ailleurs, Marc Favreau a joué dans d’autres séries télévisées dont « 14 rue de Galais » et « Les enquêtes Jobidon » où il tenait l’un des deux rôles principaux, celui de Stanislas Léveillée. Aucune cérémonie funèbre n’a eu lieu, à la demande du défunt, mais ses proches ont pu lui rendre un dernier hommage au salon funéraire.

 

 

 

 

Décès de l’acteur John Spencer !

 

L’acteur américain John Spencer a succombé à une crise cardiaque peu de temps après avoir été amené à l’hôpital le 18 décembre. Il avait 58 ans. Il avait tenu son rôle le plus marquant dans la télésérie « The West Wing » où il jouait Leo McGarry, le chef  d’État Major à la Maison Blanche qui devenait candidat à la vice-présidence du pays. Ce rôle lui avait mérité un Emmy Award en 2004. Il s’était également fait connaître dans la peau de Tommy Mullaney dans la série « La loi de Los Angeles ». Au moment de son décès, le réseau NBC et le studio Warner Bros n’avaient pas encore pris de décision quant à l’avenir de « The West Wing ».

 

 

 

 

Le mariage d’Elton John passera à l’histoire !

 

Le chanteur britannique Elton John est devenu l’un des premiers hommes gais de son pays à recourir à la nouvelle loi autorisant les mariages civils entre conjoints du même sexe. Le 21 décembre, jour même de l’entrée en vigueur de cette loi en Grande-Bretagne, Elton John a épousé son compagnon des 12 dernières années, David Furnish, à l’hôtel de ville de Windsor. Sir Elton John, 58 ans, et son conjoint, un réalisateur canadien de 43 ans, ont été félicités par le premier ministre du pays, Tony Blair. Des centaines de personnes s’étaient retrouvés aux portes de l’hôtel de ville afin d’apercevoir les tourtereaux, l’espace d’un instant en ce jour historique. La sécurité avait été renforcée autour de l’hôtel de ville puisqu’on craignant que des manifestants s’opposant à ces unions  fassent un coup d’éclat, mais tout s’est déroulé dans le calme. Après les cérémonies, plus de 700 personnes étaient invités à une réception privée.

 

 

 

 

Michèle Richard arrêtée de nouveau !

 

Décidément, la carrière de Michèle Richard depuis cinq ans, c’est davantage une série de faits divers plutôt que de réussites artistiques. Encore une fois, le 23 décembre, la star québécoise a été arrêtée alors qu’elle conduisait sa voiture en état d’ébriété. Amenée au poste de police pour subir l’alcootest, elle l’a échoué, perdant du coup son permis de conduire pour une période de trente jours. De plus, au cours des prochaines semaines, elle devra comparaître pour répondre à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies. Ce n’est pas la première fois que Michèle Richard a des démêlés de la sorte avec la justice. En 2002, elle avait refusé de passer l’alcootest alors qu’elle se rendait à l’Hôtel de Glace dans la région de Québec. Citée à comparaître pour son refus, elle avait réussi à échapper à la justice par un acquittement. En 2004, lors de la St-Valentin, elle était trouvée en état d’ébriété, marchant le long de la route 117 avec son mari. Elle avait délaissé son véhicule non loin de là. Quelques mois plus tard, elle avouait avoir commis un délit de fuite à la sortie d’un restaurant de Montréal. On soupçonnait encore l’état d’ébriété, mais aucune preuve n’a pu être amassé. Il y a quelque mois encore, elle faisait les manchettes alors qu’elle était de passage dans un hôtel de Sherbrooke. Elle avait alors refusé de quitter sa chambre de l’hôtel où on avait interdit l’accès à son chien.

 

 

 

 

Décès de l’auteur Noël Audet !

 

Le poète et romancier Noël Audet nous a quittés le 29 décembre. Natif de la Gaspésie, il s’est éteint à Boucherville à l’âge de 67 ans. Après avoir fait son cours classique à Rigaud, il étudia en Lettres à l’Université Laval, puis à la Sorbonne où il décrocha un doctorat en 1965. En plus d’avoir collaboré à des revues ainsi qu’au journal Le Devoir, il a publié neuf romans, dont le plus récent, « Le roi des planeurs », est paru en 2005. Son œuvre majeure demeure le roman « L’ombre de l’épervier » dont l’adaptation en série télévisée a connu un grand succès avec Luc Picard et Isabel Richer dans les rôles principaux.

 

 

 

 

Tom Jones anobli par Elizabeth II !

 

Le chanteur Tom Jones vient de passer dans le rang des immortels du monde du spectacle. En effet, celui qu’on appellera désormais Sir Tom Jones a été anobli par la reine Elizabeth II. Celui à qui l’on doit des succès comme « Sex Bomb », « It’s Not Unusual » et « What’s New Pussycat » a été reçu membre de l’Ordre de l’Empire Britannique en même que les secouristes qui ont participé aux opérations de sauvetage lors des attentats à Londres à l’été 2005. Tom Jones n’est pas le premier chanteur à être nommé Lord. Paul McCartney, Mick Jagger et Elton John ont déjà reçu cet honneur avant lui.

 

 

 

 

Les albums de Noël, cuvée 2005 !

- « Noël, parle-moi » de Marie-Denise Pelletier.

- « Les fans chantent Noël », 12 chansons interprétées par des participants de l’émission « L’école des fans », version québécoise.

- Lorraine Desmarais, « Jazz pour Noël »

- Daniel Mercure, « Noël jazz »

- La famille Dion, « Le party des fêtes »

- Kate et Anna McCarrigle, « The McCarrigle Christmas Hour »

 

 

 

 

Les nouveautés sur Star Québec !

 

Le décès de l’humoriste et fantaisiste Marc Favreau, bien connu pour son personnage de Sol, a laissé un grand vide dans notre milieu culturel. Pour que son génie ne tombe pas dans l’oubli et pour souligner le travail de ce grand homme pendant plus de 50 ans, Star Québec lui offre une fiche-bio.

 

Et comme chaque fin d’année nous porte à jeter un regard sur les derniers mois, Star Québec, en collaboration avec le créateur de Jokejoce, présente le diaporama « Les grands disparus 2005 » pour se rappeler ces personnalités qui nous ont quittés au cours des douze mois précédents.